O14391
François-Marin Fleutot : "Les mythes du seigneur des anneaux"



O14391 Francois-Marin Fleutot : "Les mythes du seigneur des anneaux"

"Les mythes du seigneur des anneaux"

François-Marin Fleutot

Editions du Rocher

2003



La motivation première ?

S’essayer à une très longue histoire



Pendant l’enfance de ses enfants, une lettre qu’ils trouvent au seuil de l’âtre le jour de Noël.



Il pratique l’anglais ancien.



Enseignant et chercheur spécialisé dans les langues anciennes.



Dans un trou fait dans la terre vivait un Hobbit.


Il défend Beowulf comme une œuvre dont la poésie est puissante.



Préférence pour le légendaire et le fantastique.



Il rend vie à de nombreux êtres mythiques traditionnels

Sorciers

Magiciens

Wizards

Dragons

Nains

Elfes

Trolls



Récit d’aventures fabuleux proche du conte de fées.

Le merveilleux y joue un grand rôle.



Lewis rencontre Tolkien

Dès ma venue au monde, on m’avait prévenu explicitement qu’il ne fallait jamais faire confiance à un papiste.

Et dès ma venue à la faculté d’anglais, à un philologue.

Tolkien était les deux.



Seigneur des Anneaux

Défaite d’une incarnation du mal.

Départ final des elfes.

Retour en majesté du roi légitime pour exercer son empire sur les hommes.



Faërie tolkienienne

Le mal s’empare en rôdant de tous ceux qu’il domine par son orgueil, son envie.

Aucun lieu n’échappe au mal.

Renoncer à utiliser les armes de l’ennemi.

Faute de quoi on est dominé par lui, alors que c’est lui le vrai vainqueur.



Un homme qui veut exercer un pouvoir doit avoir des sujets extérieurs à lui-même et dont il dépend.



Combat contre l’Unique et le monde techniciste qu’il voit comme le mal dans nos sociétés.



Le mal étant vaincu, il poursuit sa route.

Il apparaît toujours, même dans les paradis les mieux cachés de la terre.

Préparer les semi-hommes à devenir eux-mêmes.



Ne cherchez aucun sens ou message car je n’en ai mis aucun.

Ce récit n’est ni allégorique ni d’actualité.

Je déteste les allégories sous toutes leurs formes.

Je préfère de loin l’histoire réelle ou inventée.

A chaque lecteur de faire le lien avec sa vie.

Liberté du lecteur.

Non domination de l’auteur.



John Ronald Reuel Tolkien



Le Seigneur des Anneaux

Est une de ces choses :

Si vous l’aimez, c’est bien ;

Sinon vous criez bah !



APHORISMES TOLIENIENS



Les hommes morts ne sont pas des amis pour les hommes vivants.



Qui brise quelque chose pour découvrir ce que c’est a quitté la voie de la sagesse.



Je n’aime pas le glaive luisant pour son acuité,
Ni la flèche pour sa rapidité,
Ni le guerrier pour sa gloire.

J’aime seulement ce qu’ils défendent.



Le lendemain est toujours inconnu.
La décision se trouve souvent au lever du soleil.



Rares sont ceux qui peuvent prévoir où leur route les mènera, avant d’en avoir atteint le bout.



Il arrive souvent que l’hôte non invité se révèle la meilleure compagnie.



Un homme pourchassé est parfois las de la méfiance et soupire après l’amitié.



Qui ne peut jeter un trésor en cas de nécessité est dans les fers.



C’est le boulot qu’on ne commence jamais qui est le plus long à terminer.



Ne soyez pas trop ardents à donner la mort au nom de la justice...

Retour à la page d'accueil : ici