O14390
Paul H. Kocher : "Clefs de l'œuvre de J. R. R. Tolkien"



O14390 Paul H. Kocher : "Clefs de l'œuvre de J. R. R. Tolkien"

"Clefs de l'œuvre de J. R. R. Tolkien"

Paul H. Kocher

Editions Retz

1981



Les sources mythologiques de Tolkien

Jean Markale



Romancier

Poète épique

Philosophe



Syncrétisme avec diverses traditions mythologiques.



Une part incontestablement germanique dans les matériaux.



L'anneau, inspiré par celui des Nibelungen.



La quête ressemble fort à celle de Wotan et de Siegfried qui, pour récupérer l'anneau, se livrent à une guerre désespérée contre les forces obscures représentées par Alberich, Fafner et Hagen.



Théogonie

Rien n'est mauvais au début.
Le mal s'est installé dans l'Univers bien après la Création.

Dragons

Trolls

Orques



Surtout les Orques

Divisés en nombreuses tribus, parlant des dialectes différents.

Ils sont l'image même de la dispersion, de la négativité.



Opposition entre les Orques et les Bons.

Coalition des hommes, des magiciens, des nains, des elfes et des hobbits.

Surgis du mythe indo-européen primitif.



Dualisme manichéen et logique indo-iranienne.

Combat entre Ormuzd et Ahriman.

La nature sera régénérée, purifiée, comme dans une opération chimique, mais aussi comme après la SOLUTION FINALE qui prétendait extraire le mal de l'Univers.



La lutte entre les bons et les méchants n'est pas celtiques.
Celtes non dualistes.

Chez eux, un monisme absolu.
Le mal est inséparable du bien, ils représentent deux aspects de la même réalité.

Le problème du salut ne se pose pas, parce qu'il dépend uniquement de la volonté individuelle.

L'hérésie pélagienne, héritière de la pensée druidique au sein du christianisme.

Mise en évidence du libre-arbitre absolu.



Le paradis de Tolkien ?

Modèle archaïque et païen.



Pays de Lorrien où règne la mystérieuse Galandriel

Mythe celtique.



Réconciliation désirée, entre les hommes, mais aussi entre la nature et les hommes.

Bon usage de la nature.



La déesse Galandriel est l'image projetée de la fécondité végétale représentée aussi par le pommier.

Age d'or.

Eden.



Etres des galgals

Arrivée des gaëls.



Quête du héros Aragorn

Germanique.

Il a quelque chose de Perceval.

Devient le roi du Graal, le maître du château des merveilles.

Amour pour Arwen, la blancheur.

Elle est la souveraine, la dame, l'impératrice du texte gallois.

Initiatrice du héros, personnage féminin aux multiples visages.

Elle est à elle seule la clef, le véritable sens de la quête.



Le mythe intégré à l'imaginaire de notre temps.



CLEFS DE L'ŒUVRE DE J. R. R. TOLKIEN



Il commence à écrire en 1938 le Seigneur des Anneaux.

Médiéviste et protestant.



La terre du milieu : un mythe imaginaire



Le Hobbit

Nos proches.



L'ordre cosmique



Sauron et la nature du mal



Les peuples libres



Aragorn

Retour à la page d'accueil : ici