O14338
Tzvetan Todorov : "La signature humaine"



O14338 Tzvetan Todorov : "La signature humaine"

"La signature humaine"

Tzvetan Todorov

Seuil

2009



Edward Saïd

Rencontre des cultures sur les nationalismes et les impérialismes.



Sa langue maternelle ?

Arabe

Anglais

Celle des dominés ou des dominateurs.



Appartenance parallèle à des pays de "deuxième ordre".

Marginaux par rapport à l’Occident.



Sa famille, chrétienne.

Installée au Caire.



Engagé dans le combat politique de création d’un Etat palestinien.



Il voyait un paradoxe tragique de l’histoire en ce que l’injustice subie par les juifs avait entraîné celle dont souffraient les Palestiniens, "victimes des victimes".



Rousseau

Tout homme de parti est, par cela seul ennemi de la vérité.



Persécution de la population juive de Bulgarie

Métropolite Stéphane

Il envoie un télégramme au roi Boris de Bulgarie

Ne persécute pas, pour ne pas être persécuté.

On te jugera avec le jugement dont tu juges.

On te mesurera avec la mesure dont tu mesures.



Alexandre Tsankov

Politicien bulgare responsable de la répression des communistes, en 1923.

Staline

Tsankov ? Qu’il soit massacré !



Hargne de Staline envers ceux qu’il appelle les "trotskistes".

Il s’agit de tous les communistes qui ne sont pas d’accord avec lui.



Staline

Brutal.

Menaçant.



Staline

Impitoyable avec les individus.

Avec les groupes qu’il juge condamnés par l’histoire.



Staline

Il annule ses directives.

Les reformule sans cesse.

Ses collaborateurs ne savent jamais à quoi s’en tenir.



Staline

Usage de la plaisanterie.

Avec des êtres terrifiés.



Staline

Les masses innombrables ont une psychologie de troupeau.

Ils agissent qu’à travers leurs élus, leurs chefs.



Tocqueville

Ce qui est qualité dans l’écrivain est parfois vice dans l’homme d’Etat.



Primo Lévi

Si c’est un homme

Lévi affirme notre commune humanité à tous, quelles que soient nos convictions et nos actes.

Il met l’accent sur l’humanité des détenus, pourtant considérés par leurs geôliers comme des esclaves et des sous-hommes.



Envers Goethe

Un manque de sympathie spontanée.

Ses préceptes un peu trop plats.

L’homme doit rester fidèle à sa nature.

Le poète ne doit exprimer que ce qui est vivant.

L’art doit être proche de la nature.

Le progrès et les lumières valent mieux que les ténèbres...

Retour à la page d'accueil : ici