O14314
Lucien de Samosate : "Œuvres"



O14314 Lucien de Samosate : "Œuvres"

"Œuvres"

Lucien de Samosate

Hachette

1857



? 127- ?192.



Eugène Talbot.



Né en Syrie.

Samosate, sur les bords de l’Euphrate.

Capitale de la Comagène.



Province romaine, au temps de Domitien.



Dernières années d’Hadrien.

Premières années d’Antonin le pieux.



En apprentissage chez son oncle, qui était statuaire.

Il brise la tablette.

Son oncle lui inflige une correction, avec une courroie.

Il pleure.

S’enfuit en sanglotant auprès de sa mère.

Elle maudit la brutalité de son frère.

Elle le console.

Obtient de son mari qu’il ne soit plus envoyé à cette rude école.



Entraîné vers les lettres.

Vision allégorique du Songe.



D’abord avocat.

Il plaide devant les tribunaux d’Antioche.

Désagréments du métier :

Fourberie, mensonge, impudence.

Chicane.



Rhétorique.



Talents d’orateur.

Improvisation.

Il devient riche.



Il imite les sophistes.



Il vécut à Athènes, dans l’intimité de Démonax.



Philosophe satirique.



Philosophie.



Doué d’une intarissable gaieté.

Saillies fines et sensées.

Esprit d’observation.



Connaissance profonde du cœur humain et de ses faiblesses.



Habile à manier l’ironie et la satire.

Il charme.

Beauté de sa diction.

Style pur, plein de goût.

Originalité nette et vive.

Retour à la page d'accueil : ici