O14302
Michel Herszlikowicz : Philosophie de l’antisémitisme



O14302 Michel Herszlikowicz : Philosophie de l’antisemitisme

Philosophie de l’antisémitisme

Michel Herszlikowicz

Puf

1985



Théorie de la saturation

Seuil de tolérance.

Puissance.



Toute société se développe à partir des échanges

Les Juifs se protègent d’adversaires religieux en maîtrisant les échanges.



Négation de la catholicité supérieure d’Israël

Déchet de l’histoire.

Toynbee, reprenant Schopenhauer

Fossile.

Prolongement dans l’antisionisme.

Tuer ce qui est déjà mort.



Jabotinski

Antisémitisme des hommes.

Antisémitisme des choses.



Antisémitisme des hommes

Relation négative, le juif, signe de la souffrance du monde.

Idée de salut : Les Juifs possèdent la clé du mystère.



Antisémitisme des choses

Echanges naturels, conduisant au génocide.

Judéophobie, une manière de savoir-tuer.

Refus de l’autre.



Assassinat de Moïse Egyptien.



Refus d’avouer le meurtre de Dieu.



Gnose psychanalytique.



Persécution

Flot de paroles.

Puis meurtre.



Dostoïevski

La question chrétienne est avant tout une question juive.



Antisémitisme

Dictature du langage.

Babel.



Le juif dérange la société, par une confusion du semblable et du proche.



Rejet du juif

A cause de son attachement à un récit unique.

Sa facilité à raconter en étant cru.



Freud

L’origine de toute superstition ?

La crainte de l’impureté.



Léon Bloy

Ce qu’ils font à l’argent ?

Ils le crucifient.



L’instinct des combinaisons.



Le juif, au centre d’une mythologie du sexe.



Volonté de puissance.



Ethnie putain.



Le juif, corrupteur par excellence.



Berlitz

Exposition antisémite

La destruction de nos traditions.



La masse des juifs, installée dans le domaine des bordels.



Esthétique de la laideur.



Quintessence des juifs ?

Judas Iscariote.



Surdoués de la musique.



Anatole France

L’antisémitisme, c’est la mort de la civilisation européenne.



Hôtes de la langue

Kafka.



Parasites.



Haine de soi.



Heine

L’assimilation, ticket d’admission.



Simone Weil

Décréation.

Elle cherche une destruction de cette partie secrète d’elle-même.

Elle assimile le judaïsme à l’idolâtrie.

C’est-à-dire au fanatisme et à l’obscurantisme.



Leur religion est dans son essence inséparable de cette idolâtrie, la notion de peuple élu.



Elle identifie Israël à l’idée du mal, au diable.



Le dieu des Juifs n’est qu’un fétiche.


Le judaïsme est la souillure et le vice.



L’antisémitisme devient l’une des voies du salut.



Weininger

Il reprend l’idée de Kant : Euthanasie du peuple juif.

Juif et femme, une négativité commune.



La femme et le juif représentent la même infériorité.

La même exclusion de la morale.



Les juifs ne représentent ni une race, ni un peuple, encore moins une confession religieuse.

Une tournure d’esprit, une constitution psychique.

Elle concerne tous les humains.

Une virtualité.



Les juifs sont le potentiel d’en bas de l’humanité, un risque pour l’autre.



Ils sont l’exemple même de la débauche sexuelle, incapables de moralité ou de religion.



L’Occident doit choisir entre le néant, c’est-à-dire le juif et la femme,

Et l’homme,

A savoir la morale.



Le machinisme religieux fonde tout persécution.

Avec des fautes commises dans le passé.

Œdipe masque le complexe de Joseph, porteur des fautes de son père.



La Palestine n’a produit que des religions,

Des délires sacrés.

En vue d’assurer une emprise sur le monde extérieur des apparences, par le monde intérieur du désir.



Palestine

Personne ne saurait dire ce que la vie dans ce pays nous a apporté en héritage.



L’antisémitisme est le non-dit du judaïsme.



Lorsque le juif se place du côté de l’antisémite, son discours devient dérision et humour.



Le juif n’a pas d’identité, et son manque de dimension ontologique est le discours sur lui-même.


Les thèmes traditionnels de la pensée juive deviennent des concepts de la psychanalyse.



L’inconscient joue le rôle de l’autre.

Les maladies mentales se rapportent à un exil de la personnalité.



Interprétation des rêves ?

Les méthodes du Talmud.



La psychanalyse dépasse l’antisémitisme en recherchant une origine non-juive au peuple juif.



Herzl

Nous séparer amis de nos ennemis.



Kant

Le juif est exclu de la rationalité, puisque son obéissance à un code moral ne vient pas de l’intérieur, mais d’un maître lointain absolument séparé de l’être.



Le sacrifice du juif est le sacrifice atténué des hommes.



L’être ne vit plus qu’à travers deux événements qui prononcent à chaque fois son exil, le sang et la parole.

Exacerbés, ces événements peuvent produire le terrorisme et la psychanalyse.



Job assis sur son fumier peut renouer ses liens avec Dieu et s’interroger sans un certain optimisme sur l’avenir.



Uri Zvi Greenberg

Cette malédiction, ce péché transmis de génération en génération,

Ce malheur contre lequel la folie même est impuissant

Cette cruauté, viennent-ils de Dieu ?

Retour à la page d'accueil : ici