O14292
Jean-Paul Mialet : "Sex aequo, le quiproquo des sexes"



O14292 Jean-Paul Mialet : "Sex aequo, le quiproquo des sexes"

"Sex aequo, le quiproquo des sexes"

Jean-Paul Mialet

Albin Michel

2011



AVANT-PROPOS



Psychiatre.

Intérêt ?

L’attention.



Le vrai sujet du livre ? L’amour.



Mal de vivre.



Besoin d’amour.



Accord dans l’amour ?

Un équilibre rare et délicat.



Conditionnement insidieux des idées à la mode.



La pratique de l’humain rend humble, et préserve de vouloir donner des leçons.



Vouloir à tout prix rendre les hommes et les femmes identiques ?

On leur fait perdre le sens des réalités.

Une vision dévoyée de l’égalité, qui ne mène qu’à la confusion.



Partenariat escamoté.

Au lieu d’établir entre les hommes et les femmes une harmonie, malgré leurs différences.

Au lieu de chercher les moyens de l’alliance, on alimente la discorde.



Trop de jeux d’arène.



Mon expérience de clinicien me rend attentif à l’individuel, car la souffrance est toujours subjective.



Hétérosexuel.



Je me méfie des théories hâtivement construites, à partir de quelques faits.

Rien ne m’inquiète davantage que les grands systèmes de pensée qui prétendent tout expliquer.



Domaines connexes de l’attention et de la conscience

Bien des opérations mentales sont conscientes ; mais la plupart se déroulent à notre insu.



Freud

Ce qui nous dérange peut être écarté de la conscience.



La conscience ne concerne que la très petite portion des activités qui se déroulent sous le regard de l’attention.

Notre conscience n’est que la part émergée d’une activité de fond très étendue.

Elle est animée par des intentions que nous ne percevons pas nécessairement.

Elle se plie à des habitudes si anciennes que nous les avons oubliées.

Un sentiment d’unité :

Je pense, donc je suis.

Nous n’imaginons pas d’autres formes d’activité pour notre esprit.



L’amour n’offre-t-il pas le moyen de surmonter la plupart des discordes ?

Ne pas chercher à faire de l’autre un double de soi-même…

Ce n’est pas si courant.

Aider chacun à aimer véritablement.

C’est-à-dire dans le respect – et même le goût – de la différence.



1)

SEX AEQUO : LE QUIPROQUO DES SEXES


CORPS A CORPS, LA CHAIR ET LES DESIRS



LE SEXE DES ANGES



Entre hommes et femmes, les différences sont très perceptibles



Travestissement ? Mais on devine vite quel est le sexe.


Sexe fort, sexe faible



Les hommes paient aujourd’hui leur mépris millénaire pour les femmes.



La question était de l’emporter, dans la lutte des sexes.



Seules les femmes parlent des hommes.



Aristote

La femelle est moins musclée.

Les femmes ont la chair plus molle que les mâles,

Les genoux plus rapprochés,

Les jambes plus fines.

Les pieds sont plus menus que chez les animaux

La voix, plus faible et plus aiguë.

La défense, les mâles.

Les hommes ont le cerveau plus volumineux.

Femmes plus faibles et plus froides.

Leur parure ? Une défectuosité naturelle.



Platon fait dire à Socrate

Dans toutes les professions, le genre masculin l’emporte, sous tous les rapports, sur le genre féminin.



Malebranche

Fibres plus délicates.

Les femmes, plus fines, mais aussi plus superficielles.



L’esprit unisexe : Une imposture ?



Un paradoxe : Viser le sexe avec des mots



Les réalités de la chair



La masturbation



Les origines du plaisir



Le mythe de la castration



Appétits d’hommes, désir de femme



Le désir au féminin



Fantasmes féminins



Tout chez l’homme est apparent, tout chez la femme est mystère



Conjuguer les désirs :

Une quête commune, deux rôles distincts



A la demande de l’homme



La virilité : Ravir à la femme la maîtrise du désir



L’énigme de la jouissance féminine :

Pour l’homme, une source inépuisable d’inspiration



Déchiffrer la jouissance


Le cycle masculin



Le cycle féminin



Le plaisir masculin : un mets simple



Plaisir et sens :

Quand la relation donne un sens au plaisir



L’illusion du pornographique : le triomphe du masculin



Mimétisme féminin



DEDANS, DEHORS : LE CORPS FEMININ



Un contenant fendu à sa base



Au-dehors : la beauté



Beauté et sexe :

Asymétrie des sexes face à la séduction.



Beauté féminine, côté homme



Quand le corps résiste à l’esprit



LA CUISINE DES SEXES



De la naissance au monde à la naissance à soi



L’importance du langage



Le nouvel ordre sexuel



L’utopie de la liberté sexuelle



L’émancipation sexuelle de la femme :

Une bonne affaire.



2)

CŒUR A CŒUR, LE BESOIN DE L’AUTRE


L’AMOUR : TOI ET MOI UNIS POUR L’ETERNITE



Sortilèges amoureux



Cécité passionnelle



L’amour érotique



L’érotisme dans l’amour



L’amour romantique



L’amour courtois



Longtemps hors sujet : La question des sentiments féminins



Les temps modernes :

L’amour mis en pièces



La confusion des sentiments



Aux origines de l’amour, les bras de maman



De la douceur avant toute chose



La douceur qui protège



L’indispensable socle affectif



La notion de période sensible



Le besoin d’amour non génital



La stabilité affective



Quand trop d’attachement nuit…



LE COUPLE : LIEN OU CHAINE



A l’origine de la monogamie :

L’attachement ?



Liberté sexuelle :

Une utopie contemporaine ?



Couples libres :

La monogamie infidèle.



Eviter l’étouffement



Echapper au couple :

L’impasse des amours collectives



Jalousie



Pouvoir masculin



La religion amoureuse



Au nom de l’amour et du respect de soi : la transparence



Durer



Durer, pour poursuivre l’œuvre



La vie de couple comme un équilibre des forces


L’ouverture au dialogue



Le grand amour comme intention



CONCLUSION

21 EME SIECLE : RETOUR AU COUPLE ?

Retour à la page d'accueil : ici