O14238
Une épopée loufoque : Madame de Maintenon, Agrippa d’Aubigné, Scarron, Louis XIV, révocation de l’Edit de Nantes, Racine…



O14238 Une epopee loufoque : Madame de Maintenon, Agrippa d’Aubigne, Scarron, Louis XIV, revocation de l’Edit de Nantes, Racine...

Agrippa d’Aubigné, poète protestant.



Il a un fils délinquant, appelé… Constant.



En prison, il séduit la fille du directeur.



Leur fille Françoise naît en prison.



Opinion d’Agrippa :



"Il a détruit ma maison."



Françoise, par opportunisme, adopte le catholicisme.



Elle épouse Paul Scarron.



Elle mène une vie dépravée, avec son amie Ninon de Lenclos.



Elles ont le même amant, Villarceaux.



Quand Scarron meurt, elle s’occupe des enfants de Louis XIV, qui en est séduit.



Elle se refuse à lui, ce qui est, pour lui, une expérience nouvelle.



Son refus de soi-disant prude lui plaît.



Vieilli, il l’épouse.



Il écrit couramment à sa… "solidité".



Elle abandonne Madame Guyon, son amie, à Bossuet et à ses manigances.



La vieillesse rend la femme conservatrice, maussade.



Pour la princesse Palatine, "elle est la femme la plus méchante que j’aie rencontrée".



Elle fait de Racine une larve, à Saint-Cyr.



Deux pièces, sans amour…



Ester et Athalie.



Françoise fait du mal aux Protestants, qu’elle a quitté.



Elle influence Louis XIV, qui révoque l’Edit de Nantes.



Les protestants devront quitter le pays.



Françoise est bien la fille de "Constant"…



Une histoire lamentable, d’une prison à l’autre.

Retour à la page d'accueil : ici