O14233
Béla Grunburger : "Narcissisme, christianisme, antisémitisme"



O14233 Bela Grunburger : "Narcissisme, christianisme, antisemitisme"

"Narcissisme, christianisme, antisémitisme"

Béla Grunburger

Pierre Dessuant

Actes sud

1997



Etude psychanalytique



L’antisémitisme est un affect dont la variable est son intensité,

Et sa constante une réponse à une blessure narcissique.



Guerre perdue.

Humiliation du découpage du territoire.



D’où une épidémie d’antisémitisme.



L’antisémitisme chrétien naquit du refus de l’Evangile.

Mythe de l’assassinat de Jésus, nécessaire pour condamner l’erreur permanente du judaïsme.

Meurtres rituels, rappels constants de la crucifixion du Christ.



Conte des frères Grimm

Le juif dans le buisson d’épines



LE NARCISSISME



Le narcissisme primitif et l’agressivité primitive



Le narcissisme et l’Oedipe



La lignée et l’inceste



LE CHRIST



Narcissisme du Christ



Jésus à la recherche de son identité



Pour lui, le Dieu des Juifs n’est pas celui d’Abraham.

Mais son père.

Dont il est l’unique et bien-aimé fils.



Hésitation

Fragilité de ses positions.


--- Es-tu le Messie ?

--- Tu le dis.



Le clochard et la dialectique du narcissisme

Abandon des biens de ce monde, condition nécessaire.



Renoncement à la possession.

Sans la possession, pas d’identité.

Pas d’identification possible.

Pas de constitution du moi.



Prêcher la bonne nouvelle

Sans argent

Sans bagage

Sans vêtements

Sans nourriture

Uniquement pourvus de leur investissement narcissique.



Ce qui prime chez le Christ :

Fantasme coenesthésique du bien être spontané.

Au sein de la nature.

Exister et être alimenté grâce à elle.

Comme le fœtus à l’intérieur de sa mère.



Faux clochard

Celui qui se défait de ses biens.

Qui se prouve, en auto-exhibition narcissique, que la vie peut se dérouler sous les auspices du narcissisme pur, dans la seule spiritualité.



Jésus d’abord riche

Il s’est défait de ses biens.



Saint Paul

2 Corinthiens 8.9

Pour vous, il s’est fait pauvres, de riche qu’il était, pour que par sa pauvreté vous soyez enrichis.



Saint François d’Assise

Ennemi de la possession.

Et de son propre corps.



Le Christ ne possédait rien

Et ne voulait rien posséder.

Pas même son propre corps, dont les désirs étaient objet de scandale.



Après une jeunesse dorée,

Il se révolta contre sa propre famille.

Renonça à sa part d’héritage.

Offense à son père.

Il lui adressa une lettre particulièrement agressive.

En même temps qu’il lui renvoyait ses vêtements de valeur.



La possession relève de composantes pulsionnelles sadique-anales.

Il s’agit d’une phase importante de l’évolution psycho-sexuelle de tout individu.

Comme telle, elle doit être intégrée aux autres composantes de la personnalité.



Si cette dimension est rejetée par celui dont i ‘idéal est la pureté, toute son agressivité de frustration risque d’être déversée sur celui dont la morale ne fait pas de la dépossession un idéal (le juif).



Le désir de posséder est instinctuel.

Il est commun à l’immense majorité des êtres humains.



L’auto-dépouillement volontaire mène à la clochardisation. Et à la marginalisation.


Son activité était dictée par l’idéal narcissique, derrière laquelle se cache une agressivité profonde contre le moi pulsionnel.

Mais aussi, par extension, contre la famille,

Et contre l’establishment en général.



Triple vœu monacal

Chasteté

Pauvreté

Obéissance



L’INVERSION, LA MAJORATION ET LA GLORIFICATION



Jésus refoule en bloc sa sexualité.

Matthieu 19.12

Il y en a qui se sont rendus eunuques eux-mêmes, à cause du royaume des cieux.



Il est à l’abri de la vie pulsionnelle.

Il peut projeter son narcissisme sur le royaume, auquel il appartient.



Séduction poétique de ses discours

Inversion

Outrance de la morale

Beauté esthétique



Mais la morale chrétienne est malgré tout ancrée dans la morale mosaïque.

D’où une position inconfortable pour le chrétien.



Les paraboles ?

Inverser la pensée logique.

L’exagérer.

L’annuler.



Jésus cite le psalmiste, les prophètes, la Tora…

De telle sorte que l’Ecriture semble avoir été conçue pour annoncer son arrivée dans le monde.



Annonce de l’arrivée du Christ.



Malédiction du peuple juif.



Le processus est destiné à alimenter sa foi en lui-même.



Sa nature divine.



Crises troublantes et angoissées.



Evangile de Thomas

Je suis la lumière, celle qui est sur eux tous.

Je suis le Tout et le Tout est sorti de moi, et Tout est revenu à moi.



Jean 14.10

Je suis le Père et le Père est en moi.



Le Christ se confond avec l’univers, qu’il transcende.



Jean 8.58

Avant qu’Abraham fût, je suis.

Jean 17.24

La gloire que tu m’as donnée, parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde.



Fusion cosmique totale.



Glorification

Confirmation narcissique exaltée de son propre double.

Un va-et-vient de soi à soi.



Jean 5.23

Qui ne glorifie pas le fils, ne glorifie pas non plus le père qui l’a envoyé.



Contrairement aux prophètes, il pardonne tout, et réclame la foi en lui.



Les prophètes n’étaient que la voix de Dieu, alors que le Christ parle en son propre nom.

Avec AUTORITE.


Mais moi je vous dis.



L’inversion

Son opposition systématique à ce qui fut dit avant lui.



LE CHRIST ET L’EGLISE



L’Eglise, structure pragmatique anale et œdipienne.



Elle est quelquefois obligée de composer avec sa religion-tronc, le judaïsme.

Sans cela, elle ne serait pas une instance morale socialement acceptable.

Impossibilité pour un chrétien de vivre dans un monde socialement organisé, avec des préceptes strictement christiques.

Travail, famille, patrie ?

Aucun de ces principes ne correspond à la pensée du Christ.

Il vivait comme le lis des champs et comme les oiseaux du ciel.

Il demandait à ses adeptes de quitter femmes et enfants.

Celui qui ne hait pas père, mère, frères et sœurs…

Il n’est pas digne de me suivre.

Il n’a jamais manifesté la moindre hostilité vis-à-vis de l’occupant romain.

Plutôt, la docilité et la restitution de son dû à César.

Il ne voulait pas restaurer le royaume d’Israël.

Influencé par le courant hellénisant ?

Aux antipodes de la culture juive et de sa Loi.

Influencé par le paganisme majoritaire des civilisations environnantes ?

Il reste juif.

Acharnement agressif contre le judaïsme dans le contexte de sa rébellion narcissique.

D’où des prises de position contradictoires.

Elles préfigurent l’Eglise.



LE CHRIST, LA MATURITE, LA LOI ET LA FOI



Il n’a jamais quitté son adolescence.

Comme étant celle d’une flambée narcissique.


Enthousiasme juvénile.

Et intensité dans sa dépression.



Hans Küng

Un hippie.



Eugen Drewermann

Ni moine ni prêtre,

Mais prophète et poète, vagabond et visionnaire,

Médecin et confident, prédicateur ambulant et troubadour,

Arlequin et magicien de la miséricorde éternelle et inépuisable de Dieu.



Eugen Drewermann

Il fait sauter les barrières entre le Juif et le non-Juif.

Entre le pécheur et le juste.

Entre l’enfant et l’adulte.

Entre l’homme et la femme.



Il s’attaque à la religion du père.

Au principe même de l’autorité paternelle.



La religion du Christ est celle de la foi en sa divinité.



Le narcissique nie la famille.



LE CHRIST ET LA JUSTICE



Soignant, guérisseur, exorciste.

Fonctions maternelles.



UNE CERTAINE LECTURE DES EVANGILES



Il discute selon la méthode juive.



David l’appelle seigneur.

Comment est-il son fils ?



Une relation ambivalente avec le père.



LES ANNEES OBSCURES



Sa bâtardise ?



LA BIPARTITION CHRETIENNE DU MONDE



Ceux d’en haut et ceux d’en bas.



LE CONFLIT INTERNE DU CHRIST


Judaïsme :

Un système strict, quasi-obsessionnel.

Légalité absolue.

Carcan.



Jésus investit son propre idéal de pureté, d’éternité et de toute-puissance.



Une morale esthético-narcissique.



LA MORALE CHRISTIQUE



Bonté d’âme à tout prix.

Amour inconditionnel, donc narcissique.

Patience.

Toutes valeurs procédant d’un sentiment maternel, dont la beauté et la séduction repose sur la relation materno-infantile.

Recevoir le bien par la grâce : Maternage.



Surenchère

Feu de la géhenne.



La vieille alliance caduque.



Chrétiens

L’Ancien Testament préface.

Ebauche.

Dieu pense qu’il faut parfaire ce qui était contenu dans la Tora.

Mon fils, mon complément.

Pour mieux me faire comprendre, et pour réparer mon erreur.



Dieu serait-il faillible ?



LE NARCISSISME DE JESUS ET SA DEPRESSION



Son narcissisme n’a pas échappé à la traumatisation.



Sa dépression et son agressivité

Il jeûne 40 jours.

Matthieu 11.19

Traité d’homme glouton et buveur.



Jean

Son double.



PURETE ET NARCISSISME DANS L’EVANGILE DE JEAN



LE CHRISTIANISME



JUDAISME ET CHRSTIANISME : QUELQUES DIFFERENCES



NARCISSISME ET CHRISTIANISME



LE NARCISSISME ET LA PURETE DANS LE RELIGIOSITE



L’EVENEMENT TRAUMATIQUE FORMATEUR



DE LA CULPABILITE CHRETIENNE INCONSCIENTE A L’ANTISEMITISME



AGRESSIVITE SPECIFIQUE ET ANTISEMITISME



ANTIJUDAISME ET ANTISEMITIQME



NARCISSISME ET PAGANISME



JUDAÏSME ET PAGANISME



JUDAÏSME ET PAGANISME :



LA RUPTURE



LA CIRCONCISION ET LA CASTRATION



LE NARCISSISME ET LA CASTRATION



ANTIJUDAISME ET PAGANISME



JUDAISME ET ESCLAVAGISME



L’ANTIJUDAISME SPECIFIQUEMENT CHRETIEN ; NAISSANCE DE L’ANTISEMITISME



NAISSANCE DE L’ANTISEMITISME



La foi et la loi



Le judéo-christianisme



L’invention des pogroms, des croisade



La ségrégation et l’épuration



L’antisémitisme luthérien



L’antisémitisme et l’islam



CONCLUSION



Les origines de l’antisémitisme sont d’ordre essentiellement théologique.



ANTISEMITISME :



ESSAI DE DEFINITION



Bossuet

Satan anime les juifs et je les vois avancer par son instinct.



Les Protocoles des Sages de Sion



Un essai de psychanalyse appliquée



Narcissisme et composante anale



Le juif comme surface de projection



Maxime du Camp

La Revue des deux Mondes

1861

On pourrait, sans craindre de se tromper, formuler cet axiome :

Plus les hommes, par leur religion, se rapprochent du judaïsme,

Plus ils sont sales ;

Plus ils s’en éloignent, plus ils sont propres.



L’illusion et la réalité chez l’antisémite



De l’altérité fondamentale des Juifs au déni d’exister



La ségrégation essentielle des Juifs



Narcissisme et existence nationale



Altérisation fondamentale du Juif



CONCLUSION



L’ANTISEMITISME HITLERIEN



Hitler et les Allemands



Le narcissisme de Hitler et son antisémitisme



La religion hitlérienne



Hitler et les dépressions



Hitler et les femmes



L’analité et la pureté



La perversion narcissique de Hitler



Les conséquences ultimes de l’antisémitisme hitlérien



Religiosité et fétichisme



La propagande, l’illusion et la trahison



Les phases de l’antisémitisme hitlérien

Retour à la page d'accueil : ici