O14229
"Arabie heureuse" ? Tu es couronné, prince héritier, de la légion d’honneur, pour avoir acheté des armes et donné des pots-de-vin



O14229 "Arabie heureuse" ? Tu es couronne, prince heritier, de la legion d’honneur, pour avoir achete des armes et donne des pots-de-vin

Et tout cela, tu l’accueilles avec satisfaction.



Feignant de croire que c’est ton action pour la paix, pour les droits de l’homme, qui t’ont fait couronner.



Bourgeoisie heureuse.



La prochaine étape ?



Tu entres à l’Académie française, aussi écrivain que Lustiger et Giscard.



Ton style enlevé, ta finesse, ton humour, ton ouverture d’esprit, sont proverbiaux dans la région.



Sociétaire de la Comédie française, tu jouis d’un succès mérité.



La ministresse de la culture, qui a commencé, avec son père, serviteur de Hassan, doit proclamer que tu es le véritable auteur des œuvres courageuses des cheikh Molière, Corneille et Racine. Azoulay, autrefois, écrivit 83 livres.



Tu es en passe de recevoir, en cadeau, le football français et le Ritz, enlevés à cet inconnu obscur et insignifiant qu’est le Qatari, simplement riche de liquide kérosèné.



David n’est-il pas, selon Mahmoud Darwish, l’"imam des musiciens".



Tous les honneurs pour ceux qui les méritent, c’est la justice d’Allah, alors que l’Occident est fatigué, épuisé et soumis.



Il est bien utile, le divin liquide hydrocarburé, que tu utilises couramment, en alternance avec ton royal sperme, dans ton abondant harem.



Heureusement, les Séoud crapuleux ont sut semer de nombreux enfants dans toutes les régions, pour accomplir, pour l’éternité, leur merveilleuse mission civilisatrice, source d’innombrables bienfaits.



Heureuse Arabie, lumière odorante de l’humanité, avec ses pétroleuses de la Côte d’Azur !



Heureusement, le monde possède ton immense richesse, toi, libérateur des femmes à posséder, et subjugueur de tous les esclaves de l’univers.



Comme le disait Khalil Gibran, malhonnêtement cité, anonyme, par Kennedy, "ne te demande pas ce que l’Arabie séoudite peut t’apporter, mais ce que tu peux, toi, apporter à l’Arabie séoudite".



Grandiose idéal pour le monde esseulé, migrant lamentable, tandis que ta noblesse, ta sincérité, le comblent de tes divins pots-de-vin, pourboire pour une gauche qui s’est enfin retrouvée, splendide.

Retour à la page d'accueil : ici