O14212
J.-A. Montgomery : "Les hommes du Garizim"



O14212 J.-A. Montgomery : "Les hommes du Garizim"

"Les hommes du Garizim"

J.-A. Montgomery

O.E.I.L.

1985



Histoire

Théologie

Littérature



Une secte particulière originaire de la Samarie

Rois 2 17.



Scaliger

De Emendatione Temporum

L’Orient a le droit de prendre place dans l’histoire universelle, en tant que producteur de chroniques détentrices d’une haute valeur scientifique.



Il explore le champ samaritain.



Samarie

Chomron

Capitale fondée par Omri au 9 ème siècle.

Rois 1 16.24



Naplouse



Ghetto des Samaritains

Ras Chamra.



Les adversaires de Néhémie



Sanbalat le Horonite.

Un des gentils établi comme colon en Samarie.



Tobia

Un aristocrate de la classe des prêtres judéens.

D’origine ammonite.



Gachmu l’Arabe



Ils n’osèrent pas se heurter de front au gouverneur perse.

Ils recoururent à l’arme de la dérision.

A l’intrigue.

A l’assassinat.



Egalement

Ils encouragèrent les tièdes de la communauté à se dresser contre ses ordres du jour.

Ils fomentèrent une révolte qui couvait contre l’administration.

Des alliés

Amé ha aretz

Prêtres

Nobles juifs routiniers



Rendre la tâche impossible.



Surtout Sanbalat.



Ils poussèrent trop loin le parti modéré.



Vers le schisme.

L’hérésie.



Sanbalat profite de l’absence de Néhémie.

Il marie sa fille avec un héritier putatif de la charge sacerdotale suprême.



L’arrière-petit-fils d’Eliachib devint Cohen gadol

Son frère Manassé réussit à épouser Nikaso, fille de Sanbalat.

C’était un Kouti.



Schisme.

Retour à la page d'accueil : ici