O14194
Léon Bloy : "Le salut par les Juifs"



O14194 Leon Bloy : "Le salut par les Juifs"

"Le salut par les Juifs"

Léon Bloy

Mercure de France

1946



1892



Jean 4

Le salut vient des Juifs.



Loin de Drumont.

A Dieu ne plaise que je lui déclare la guerre, à ce triomphant !

La lutte, vraiment, serait par trop inégale.

Considérant avec une profonde sagesse et le sang-froid d’un chef subtil que le caillou philosophal de l’entregent consiste à donner précisément aux ventres humains ce dont ils raffolent.



Ces perfides Hébreux, qui t’éclaboussent, ont volé tout ton argent ;

Reprends-le donc, ô Egyptien !

Crève-leur la peau, si tu as du cœur,

Et poursuis-les dans la mer Rouge.


Ce grand homme revendiquait au nom du Catholicisme.



Tout le monde connaît le désintéressement sublime des catholiques actuels,

Leur mépris incassable pour les spéculations financières

Et le détachement céleste qu’ils arborent.



Les tripotantes mains de l’Antisémite vinrent chatouiller en eux le pressentiment de la Justice.

Les écailles, à cette occasion, tombèrent d’un grand nombre d’yeux.

Et le généreux Drumont apparut l’apôtre des tièdes qui ne savaient pas que la religion fût si profitable.



Je sais bien qu’il y a l’histoire du figuier maudit pour avoir été trouvé sans fruit, lorsque Jésus était affamé.

Il est vrai que ce n’était pas le temps des figues.

L’Evangile en fait la remarque.

Retour à la page d'accueil : ici