O14185
Grèce : "L’anneau de Gygès"



O14185 Grece : "L’anneau de Gyges"

"L’anneau de Gygès"

Grèce

Belles histoires de la mythologie

Maurice Rat

Clément Borgal

Gautier-Languereau

1978



Gygès, beau mais pauvre.

Berger du roi Candaule.



Il trouve une crevasse.

Au fond, un énorme cheval de bronze.

Ss flancs avaient des portes.



Il ouvrit une de ses portes.

Il vit, à l’intérieur, le squelette d’un géant qui avait au doigt un anneau d’or.



Il déroba cet anneau.

Se le passa au doigt.



Rejoignit les autres bergers royaux.

Chaque fois qu’il tournait le chaton de sa bague au-dedans, du côté de la paume, il devenait invisible.

Mais il continuait de voir et d’entendre.

Sitôt qu’il ramenait le chaton en dehors, à sa place normale, il redevenait visible.



Il se rendit au palais royal,

Tua Candaule, épousa la reine sa veuve et devint roi.

Il crut qu’il était tout-puissant.

Il déclara la guerre aux rois voisins du sien.

Mais il n’avait pas perdu qu’il pouvait perdre l’anneau.

La bague glissa de son doigt.

Il se crut toujours invisible, et fut tué.

Ses adversaires mirent en déroute son armée.

Il emmenèrent en esclavage sa belle veuve,

Et annexèrent l’opulente Lydie.

Retour à la page d'accueil : ici