O14153
George Keith Chesterton : "La Chose, pourquoi je suis catholique"



O14153 George Keith Chesterton : "La Chose, pourquoi je suis catholique"

"La Chose, pourquoi je suis catholique"

George Keith Chesterton

Climats

2015



Elevé dans une famille d’unitariens

Unité de Dieu.

Rejet de la Trinité.



1922

Il se convertit au catholicisme.



Hilaire Belloc

Son ami

La foi catholique, c’est l’Europe, et l’Europe, c’est la foi catholique.



Hilaire Belloc

Adoration réelle, servile, superstitieuse et mystique, de l’Argent.


Le catholique considère sa religion comme la vérité objective inébranlable.

Il cherche à se libérer de ses péchés.



Le catholicisme ?

La Chose.


La chose est haïe parce qu’elle ne ressemble à rien au monde.



La seule critique qui soit saine est l’autocritique.



Une grande partie de la critique que j’écris est en réalité inspirée par une envie de m’exprimer.


Le monde moderne vit sur son capital catholique.



Nombreuses vérités connues de l’Antiquité païenne et cristallisées dans la chrétienté.



Walt Whitman

Je peins des centaines de têtes et je n’en peins pas une seule sans la nimber d’une lumière dorée.


Shelley avait adoré l’homme.

Whitman les hommes.



Foerster

Nouveau monde de la démocratie.

Notre science à présent n’apporte qu’un soutien limité à l’idée d’une "dignité de l’homme", à sa perfectibilité.


H.L. Mencken

Les abrutis que les libéraux s’efforçaient de sauver ne voulaient pas être sauvés, et n’étaient pas dignes de l’être.



Avoir raison pour toujours sur l’échafaud, tort à jamais sur le trône.



Exemple tout à fait exceptionnel d’une réparation d’un crime judiciaire.


Si nous nous sommes fait une bonne opinion d’un homme, nous ne pourrions pas être convaincus qu’il ait pu mal se comporter.

Mais l’homme contre lequel nous avons un préjugé, nous sommes prêts à l’accuser à la première occasion.

Retour à la page d'accueil : ici