O14145
Rilke : "David chante devant Saül"



O14145 Rilke : "David chante devant Saül"

"David chante devant Saül"

Poésie

Rainer Maria Rilke

Seuil

1926



"David chante devant Saül"



Roi, entends-tu comme la musique de mes cordes
Ouvre les lointains où nous avançons :



Les étoiles troublées courent à notre rencontre.



Des jeunes filles que tu connus en fleurs,
Sont femmes à présent et me séduisent.



Tu peux sentir les vierges odorantes



Puisse ma musique te ramener toutes ces choses



Descends donc de ton trône et brise
Ma harpe , dont tu as tant exigé.



Ne me laisse plus dormir près de ma harpe ;
Regarde donc cette main de jeune garçon :
Crois-tu, roi, qu’il soit trop tôt encore
Pour elle de saisir les octaves d’un corps ?

Retour à la page d'accueil : ici