O14139
Lucien Jerphagnon : "De l’amour, de la mort, de Dieu et de quelques bagatelles"



O14139 Lucien Jerphagnon : "De l’amour, de la mort, de Dieu et de quelques bagatelles"

"De l’amour, de la mort, de Dieu et de quelques bagatelles"

Lucien Jerphagnon

Albin Michel

2011



Talleyrand

Homme d’un autre temps, je me sens devenir étranger à celui-ci.



Horace

La Grèce conquise a conquis son rustique vainqueur.



Rome

En s’inspirant des Grecs, on renforçait son originalité.



Augustin

Les Confessions

Aversion pour le grec.



Damascios

Dieu mieux connu en ne l’étant pas.



Racine

M. Pascal est mort de vieillesse à l’âge de 39 ans.



Son maître, Jankélévitch.



Son disciple, Michel Onfray



Michel Onfray

Paradis perdu.

On y pâtit autant et plus qu’on y jouit.

Comme si le Dieu chassé avait emporté avec lui le bonheur, laissant aux hommes le seul plaisir comme revanche sur la douleur.



Julien l’Apostat



Constantin a usurpé le trône

Exterminant tous les siens.

La famille des Atrides.



Julien

Il revient aux dieux d’Homère, d’Hésiode, de Platon, de Virgile.

La Providence des dieux lui restituait l’héritage de ses ancêtres.



Julien n’a jamais vraiment persécuté les chrétiens.



De Gaulle

Par peur des bolcheviques, certaines élites se sont frileusement jetées dans les bras des Boches, et ça été la collaboration.



Ainsi, le cardinal Alfred Baudrillart.



Euripide

Hécube

Il n’y a donc pas, hélas, un seul mortel qui soit libre…



Céline

L’amour, c’est l’infini mis à la portée des caniches.



Nietzsche

Toute joie veut l’éternité, la profonde éternité.



Cioran

Celui qui n’est pas mort jeune s’en repentira tôt ou tard !


Bruno Guiderdoni

Astrophysicien

La science ne peut pas penser l’apparition de quelque chose à partir de rien.

Elle décrit – et c’est déjà précieux – comment les choses existent à partir de ce qui existe déjà.

Retour à la page d'accueil : ici