O14123
Bonaparte fait assassiner le duc d’Enghien, le 21 mars 1804. Il est proclamé empereur le 18 mai de la même année



O14123 Bonaparte fait assassiner le duc d’Enghien, le 21 mars 1804. Il est proclame empereur le 18 mai de la meme annee

A la fin de la dynastie des sept princes de Condé.



Il est traduit devant une commission militaire, nommés par Murat.



Une parodie de jugement.



Une exécution immédiate.



Ses dernières paroles :



"Combien il est affreux de périr ainsi de la main des Français."



Le duc d’Enghien est fusillé en pleine nuit dans un fossé de Vincennes, près d’une tombe fraîchement ouverte pour accueillir le dernier descendant du lignage.



Très vite, Bonaparte recueille les fruits de son crime.



Il en a fini avec la noblesse française.



18 mai 2004



Il est proclamé "empereur des Français".



Ensuite, une histoire de meurtres, de batailles, de victoires.



Prestige d’un règne qui a choisi le crime.



Il déclare :



"J’ai toujours été attaqué."



Lui, si doux.



Tellement épris de justice, de liberté.



Un monstre masqué en génie.

Retour à la page d'accueil : ici