O14113
Pierre Grimal : "L’âge d’or"



O14113 Pierre Grimal : "L’age d’or"

"L’âge d’or"



Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine

Pierre Grimal

Puf

1996



Hésiode



Races qui se sont succédées depuis le commencement de l’humanité.



Race d’or

Quand Cronos régnait encore au ciel.

Les hommes vivaient alors comme les dieux.

Libres de soucis.

A l’abri des peines et des misères.

Ils ne connaissaient pas la vieillesse.

Ils passaient leur temps, toujours jeunes, dans les festins et les fêtes.

Quand le moment était venu de mourir, ils s’endormaient doucement.

Ils n’étaient pas soumis à la loi du travail.

Le sol produisait de lui-même une récolte abondante.

Eux, au milieu des champs, vivaient en paix.

Tous les biens leur appartenaient spontanément.



Avec le règne de Zeus, cette race a disparu .

Ils restent comme de bons génies, gardiens des mortels et dispensateurs des richesses.



Règne de la justice.

De la bonne foi.



Les dieux vivaient dans l’intimité des mortels.

Les portes n’avaient pas encore été inventées, car le vol n’existait pas.

Les hommes n’avaient rien à cacher.



On se nourrissait exclusivement de légumes et de fruits.



Personne ne songeait à tuer.



La civilisation fit ses premiers pas.

Saturne (Cronos) introduisit l’usage de la faucille.



Il apprit aux hommes à mieux utiliser la fertilité spontanée du sol.



Il régnait sur le Capitole, à l’endroit où, plus tard, s’éleva le temple de Jupiter.



Il avait été accueilli dans le pays par le dieu Janus qui régnait avec lui.

Il consentit à partager son royaume avec le nouveau venu.

Retour à la page d'accueil : ici