O14105
Flavius Josèphe : "Contre Apion"



O14105 Flavius Josephe : "Contre Apion"

"Contre Apion"

Flavius Josèphe

Les Belles Lettres

1930



Théodore Reinach



Né en 38.

D’une famille sacerdotale apparentée aux Hasmonéens.

Pharisien.



Envoyé en mission à Rome pour obtenir la mise en liberté de quelques Cohanim traduits en justice par le procurateur Félix.

Il y réussit par la faveur de l’impératrice Poppée, à laquelle un mime juif l’avait présenté.



Révolte contre Rome.

Chargé par le Sanhédrin de préparer la défense en Galilée.

Méfiance de Jean de Giscala, qui faillit obtenir sa révocation.



Flavius Vespasien envahit la Galilée.

Flavius Josèphe s’enferme dans la forteresse de Jotapata.



Les Romains s’emparent de la place.

Il se réfugie dans une citerne.

Ils décident de se donner mutuellement la mort.



Josèphe truqua le tirage au sort.

De manière à survivre le dernier, avec un camarade.



Tous deux se rendent à l’ennemi.


Mené devant le général romain, il se posa en prophète.

Il vante l’empire.



Vespasien le traita avec bienveillance.



Proclamé empereur, il lui rendit la liberté.

Il devint un affranchi.

Prit le nom gentilice de son patron.



Josèphe accompagna Vespasien à Alexandrie.



Attaché à l’état-major de Vespasien, pensant le siège de Jérusalem où était enfermée sa famille.


Il rend des services signalés de négociateur et d’informateur.

Parfois au péril de sa vie.



La ville prise, Titus lui accorda diverses grâces :

La liberté de son frère.

Un exemplaire des livres saints.

Un domaine dans la plaine.



Josèphe revient à Rome avec Titus

Résolu à passer le reste de ses jours à des travaux littéraires.

Logé et pensionné par Vespasien.

Il fut fait citoyen romain.

Acquitté des accusations portées contre lui, en 73, par le chef des rebelles juifs de Cyrène.

Il jouit de la protection des Flaviens : Vespasien, Titus, Domitien.

D’Epaphrodite, secrétaire de Néron, exécuté en 96 par Domitien..



Livres approuvés par Titus.



Marié quatre fois.

En dernier lieu, à une juive de Crète.



OUVRAGES : Trois



Tous en grec



1)

La guerre juive



2)

Les antiquités juives



3)

Contre Apion



Josèphe

Ni un grand esprit, ni un grand caractère.

Un composé singulier de patriotisme juif, de culture hellénique et de vanité.

Peu de sens critique.

Respect insuffisant pour la vérité.

Amour-propre.

Son intérêt du moment.

Exagération calculées.

Arrangeur.

Polémiste redoutable.



CONTRE APION



Répondre à certaines critiques soulevées par les Antiquités juives.



Haute ancienneté du peuple hébreu.



Réponse aux attaques contre les lois religieuses des Juifs.

Leurs mœurs.



Contre la polémique antisémite.



Apion a attaqué les Juifs d’Alexandrie

Culte de l’âne.

Meurtre rituel.

Servitude séculaire.

Manque de civisme.

Absence de grands hommes.

Abus des sacrifices d’animaux.

Lois alimentaires.

Circoncision.



Josèphe

Apologie de l’œuvre théologique, législative et morale de Moïse.

Effets bienfaisants.

Grossièreté des croyances religieuses helléniques.

Exclusivisme ? De nombreux parallèles chez les Grecs et les Barbares.

Héroïque fidélité.

Retour à la page d'accueil : ici