O14069
Claudio Magris : "Le mythe de l’empire dans la littérature autrichienne"



O14069 Claudio Magris : "Le mythe de l’empire dans la litterature autrichienne"

"Le mythe de l’empire dans la littérature autrichienne"

Claudio Magris

L’Arpenteur

1991



Elle découvre qu'elle était bâtie sur le sable.



Tyrol, mythe.

Terre privilégiée par excellence du pieux et féodal patriotisme habsbourgeois.

Joyeuses auberges pétillant de bière, Jodeln, chant tyrolien.



Il y a sur terre un seul paradis, une seule ville impériale, une seule Vienne.



François-Joseph

Age d'or du paternalisme et du loyalisme à la dynastie des Habsbourg.



Hofmannsthal

La métamorphose est la vie de la vie.

La constance est rigidité et mort.

Pourtant toute dignité humaine est liée à la constance, au souvenir, à la fidélité.



Civilisation médiévale à son déclin.

Talonnée par la nouvelle réalité bourgeoise et citadine.

S'évade dans la rêverie d'une idylle champêtre, dans un monde paysan immuable et hors du temps.

Retour à la page d'accueil : ici