O14023
Œuvres poétiques : "Pontus de Tyard"



O14023 Œuvres poetiques : "Pontus de Tyard"

"Pontus de Tyard"

Œuvres poétiques

Marcel Didier

1966



Traduction de Léon l’Hébreu.



Ami, dit-elle en visage amoureux,
Je mettrai fin à tes jours langoureux,
Pour commencer tes bienheureuses nuits.



Heureux le siècle le firmament,
Sous qui ma Dame heureusement fut née.



La dame, traitée de temple.



Des réalités immuables



Des hiérarchies.



Je n’attends pas que mon nom on écrive
Au rang de ceux, qui ont des rameaux verts

Du blond Phébus les savants fronts couverts.



Amour m’a fait vassal sous son empire,
Si c’est aimer et être en servitude.



Je suis contraint d’estimer
Et d’aimer

Ce qu’en vous
J’ai pu comprendre



Elégie pour une dame

J’avais toujours pensé que d’amour et d’honneur
Les seules ardeurs qui me brûlent le cœur
Se pouvait allumer une si belle flamme.

Retour à la page d'accueil : ici