O13950
Deux Gordon. Mélodies juives, traduction en hébreu



O13950 Deux Gordon. Melodies juives, traduction en hebreu

Lord Byron est Gordon.



Il traduit des "mélodies juives".



Ensuite, il désapprouve le soutien des Juifs aux Turcs, contre les Grecs.



Et il meurt des Grecs.



Un autre Gordon, Yehouda Leiv, traduit Byron en hébreu.



Docile à son génie.



Rien ne différencie vraiment les deux Gordon.



Il y a aussi celui du Soudan.



Les noms sont étranges.



Pénétrés de mystère.



Jacob Gordin.

Retour à la page d'accueil : ici