O13904
Les nuits rouges : "La gloire des athées"



O13904 Les nuits rouges : "La gloire des athees"

"La gloire des athées"

"100 textes antireligieux"

Les nuits rouges

2006



Toutes les religions sont des impostures au même degré.



Tous les systèmes religieux recèlent des textes anti féminins.



Le goupillon n’est jamais loin du sabre.



Religieux ? Irrationnel.



L’écroulement du religieux n’a pas donné naissance à une nouvelle morale.



Poussées de barbarie.



Ce qui se discutait ne se discute plus.



Nietzsche

Athéisme religieux résigné.

Critique réactionnaire de la bourgeoisie triomphante.



Vanini, avant de mourir sur le bûcher

Il n’y a ni dieu ni diable.



Deuxième moitié du 19 ème siècle

La majorité des intellectuels sont athées ou libres penseurs.



C’est aux athées et aux libres penseurs que l’on doit les progrès que le monde a connus.



Platon

L’âme du monde.



Carmates

930

Ils attaquent ; emportent la pierre noire.

Rendue contre rançon.



Mon dieu, laisse-moi sans piété.



Intelligents sans foi.

Foi et sans intelligence.



Omar Khayyam

Tu as brisé ma cruche de vin

Es-tu ivre ?



Spinoza

La plupart des hommes vivent dans l’ignorance d’eux-mêmes.

Tous, même les plus ignorants, se targuent d’une telle sagesse qu’ils tiendraient à injure de recevoir un conseil.

Ou ils mendient un conseil, et le suivent aveuglément.

Ils veulent que la nature entière soit complice de leur délire.

Ils croient aux présages.

Veulent fléchir Dieu.

La véritable cause de la superstition, c’est la crainte.

Religion avec pompe, pour imprimer à tous un profond respect.

Chez les Turcs, la discussion est un sacrilège.

Le grand secret du régime monarchique est de tromper les hommes.

Tenir les hommes asservis.

Donner son sang et sa vie pour servir l’orgueil d’un seul homme.

Entraver la raison de chacun.

Ce n’est pas au salut public qu’on immole des victimes, c’est à la haine.

S’approprier le droit de penser, sous le voile de la religion.

Je suis étonné de voir ceux qui professent la religion chrétienne, amour, bonheur, paix, se combattre les uns les autres avec une telle violence, une haine si farouche. C’est bien par là que l’on distingue la religion. Aucune différence entre les religions.

Lois révélées à Moïse : le droit particulier de la nation hébraïque.

Droit de l’autre. Ni maîtresse ni servante.



Voltaire

Toute secte est le ralliement du doute et de l’erreur.

Le système de Descartes, un tissu d’imaginations erronées et ridicules.

Un Anglais va au ciel par le chemin qui lui plaît.



Hume

Je ne défends aucune de mes opinions d’une manière absolue.

Le miracle est une violation des lois de la nature.



Diderot

Terribles ravages causés par la religion.

Avec quels avantages ?

Les fous ont toujours été et seront toujours le plus grand nombre.

Les dieux des Romains, la canaille la plus dissolue.



Cabanis, médecin

La pensée n’est qu’une sécrétion du cerveau.



D’Holbach

La religion chrétienne a fait périr, le fer à la main, la moitié du genre humain.



Schopenhauer

La vie, un pendule qui oscille entre la souffrance et l’ennui.

Le monde est détestable.

La vie est une chasse incessante où, tantôt chasseurs, tantôt chassés, les êtres se disputent les lambeaux d’une horrible curée.

La volonté doit être trompée, de telle sorte qu’elle croit travailler au profit de l’individu. Mais seulement au profit de l’espèce.

Athée. La religion modère la sauvagerie humaine.



Freud

Schopenhauer, le seul penseur à avoir avant moi établi et formulé les principes fondamentaux de la psychologie.



Le crime de la curiosité est le seul que la religion n’a jamais pardonné.



Feuerbach

L’égoïsme, le signe suprême de la déchéance de l’homme.



Léo Ferré

J’enrage à la pensée d’imaginer un homme se prosternant.



Hölderlin

Du fond du cœur, je méprise la bande des seigneurs et des prêtres,
Mais plus encore le génie qui se commet avec eux.



El Janabi

Poésie et religion sont rivales.

La religion est confidente de l’obsession.



Une protestation.



Une indignation.



Une revendication de liberté.

Retour à la page d'accueil : ici