O13888
Pierre Grimal : "Le Tartare"



O13888 Pierre Grimal : "Le Tartare"

"Le Tartare"

Pierre Grimal

Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine

Puf

1996



Poèmes homériques

Et théogonie hésiodique



La région du monde la plus profonde.

Placée au–dessous des Enfers.



Il y a la même distance entre le Tartare et l’Hadès qu’entre le ciel et la terre.



Ce sont les fondations mêmes de l’univers.



C’est là que les différentes générations divines enfermèrent successivement leurs ennemis.

Ouranos y avait enfermé les premiers enfants qu’il avait eus de Gaïa,

Les Cyclopes Argès, Stéropès et Brontès.

Mais Gaïa, pour les délivrer, avait ameuté les Titans contre leur père.



Après sa victoire, Cronos, le plus jeune des Titans, délivra les Cyclopes.

Mais il se hâta de les enfermer à nouveau.


Les Cyclopes ne furent définitivement délivrés que par Zeus.

Il les prit comme alliés dans sa lutte contre les Titans et les Géants.



Ce fut au tour des Titans d’être plongés dans le Tartare, par Zeus,

Aidé de ses frères Hadès et Poséidon.



Les nouveaux venus préposèrent à leur garde les Hécatonchires, Gyès, Cossos et Briarée.



Le Tartare reste un lieu redouté des Olympiens.



Zeus menace d’y enfermer un rebelle.



Apollon tua les Cyclopes de ses flèches.

Il n’échappe que de peu à ce châtiment.

Léto obtient qu’il soit seulement condamné à entrer au service d’un mortel.

Retour à la page d'accueil : ici