O13887
Hölderlin : "Hypérion"



O13887 Hölderlin : "Hyperion"

"Hypérion"

Hölderlin

Gallimard

1973



Dès l’adolescence, il tend au plus haut

Mais il renonce très tôt à confondre cet élan avec la religiosité étroite de son milieu.



Il aime Suzanne Gontard comme femme, et il est aimé d’elle.



Nécessité de la séparation.



Rencontre d’Adamas, guide spirituel

Le père absent.

Qu’il a espéré trouver en Schiller.



Rencontre d’Alabanda

Mais il a des liens avec un groupe de justiciers fanatiques.



Révélation

L’état de Nature, Unité primitive.

S’il a été détruit, c’est pour que l’homme, divisé, exilé, accède peu à peu à l’état de Culture.

Forme plus haute de l’Unité.



Place éminente de la Poésie dans l’œuvre de régénération du monde à laquelle il se trouve appelé.



Hölderlin est comme son héros :

Exaltation et rechute.

L’amour ne serait-il pas sommeil dans le sein de la Nature ?


Nous chantons d’autres chants, nous fêtons de nouvelles fêtes,

Les fêtes de tous lieux et de tous temps,

Des héros de l’Occident et de l’Orient…

Retour à la page d'accueil : ici