O13884
Benjamin Sabler : "Madame Guyon et Fénelon, la correspondance secrète"



O13884 Benjamin Sabler : "Madame Guyon et Fenelon, la correspondance secrete"

"Madame Guyon et Fénelon, la correspondance secrète"

Benjamin Sabler

Dervy-Livres

1982



ETIENNE PERROT

INTRODUCTION



Fénelon

Humble disciple.



Madame Guyon

Le pur amour.



Madame Guyon

1648-1717.

Montargis.



Elle refuse de marier sa fille avec le marquis de Champvallon, petit-neveu de l’archevêque de Paris.

De fort mauvaise réputation comme lui.



1689

Fénelon nommé précepteur du duc de Bourgogne, petit-fils de Louis XIV, futur héritier du trône.



1692

Madame de Maintenant, se sentant épiée et jalousée par la cour, s’inquiète de l’action de Madame Guyon.



1693

Elle prie Madame Guyon de ne plus venir à Saint-Cyr.

Elle éloigne Fénelon.



1694

Jugement condamnant le principe de

La doctrine du pur amour

Et de l’état passif

Comme incompatibles avec les vertus théologales et morales.



1695

Bossuet lui remet une attestation d’orthodoxie.

Il tente de la reprendre.



1698

Bossuet fait distribuer à la cour sa RELATION SUR LE QUIETISME.

Elle est présentée comme une demi-folle.

Ses relations avec Fénelon sont ridiculisées.

Il exploite sans scrupule les confidences de l’autobiographie que Madame Guyon lui avait communiquée sous le sceau du secret de la confession.



1703

Elle quitte la Bastille.

A condition qu’elle n’ait aucune communication de vive voix t par écrit avec qui que ce soit.

Retour à la page d'accueil : ici