O13872
Pierre Assouline : "Lutétia"



O13872 Pierre Assouline : "Lutetia"

"Lutétia"

Pierre Assouline

Gallimard

2005



Jean Tardieu

Obscurité du jour



Si je partais sans me retourner,
Je me perdrais bientôt de vue.



Jean Tardieu

Obscurité du jour



J'attendrai
Le jour et la nuit, j'attendrai toujours
Ton retour…
J'attendrai
Car l'oiseau qui s'enfuit
Vient chercher l'oubli
Dans son nid…
Le temps passe et court…
En battant
Tristement
Dans mon cœur plus lourd
Et pourtant
J'attendrai ton retour !



Le duc d'Enghien, avant d'être exécuté

Qu'il est affreux de mourir de la main des Français…



Insensiblement vous vous êtes glissée dans ma vie,
Insensiblement vous vous êtes glissée dans mon cœur



La vue des pantoufles, leur bruissement même, c'est un tue-amour.
Je ne t'ai jamais vu en pantoufles.
C'est aussi pour cela que je t'aime.



De Gaulle

L'ennemi va tout faire pour échapper à son destin.
Il va s'acharner sur notre sol aussi longtemps que possible.
Mais il y a beau temps déjà qu'il n'est plus qu'un fauve qui recule…



Dédie-t-on une photo à qui on voudrait dédier sa vie ?
A bientôt, mon cœur.

Retour à la page d'accueil : ici