O13870
Jan Assmann : "Mort et au-delà dans l’Egypte ancienne"



O13870 Jan Assmann : "Mort et au-dela dans l’Egypte ancienne"

"Mort et au-delà dans l’Egypte ancienne"

Jan Assmann

Editions du Rocher

2003



Thèse

La mort est l'origine et le berceau de la culture.



L'expérience de la mort.
La conscience de la finitude de la vie.
Les cadres rituels du décès et du deuil.
Les échanges symboliques entre le monde des vivants et celui des morts.
L'aspiration à l'immortalité.


Nietzsche

Naissance de la Tragédie

La connaissance tue l'action, parce que l'action exige qu'on se voile dans l'illusion.



Enseignement de Hardjedef

Tu construiras ta demeure pour ton fils,
En sorte que soit créé pour toi un lieu où tu seras.

La mort est pour nous ce qui vaut le moins.

La vie est pour nous éminente.

Or, la maison de la mort est faite pour la vie.



OSIRIS



Roi d'Egypte, ayant succédé à son père, le dieu Geb.

Ce sont les dieux qui régnèrent d'abord sur l'Egypte, le pays étant considéré comme l'équivalent du monde de l'ordre en général.

Le premier roi fut le démiurge lui-même qui, en tant que dieu-soleil, prit le contrôle du monde qu'il avait créé.

La révolte des hommes contre le dieu-soleil vieillissant, celui-ci quitta la terre, fit soulever le ciel par son fils, le dieu de l'air Shou, et lui remettant le pouvoir, s'y retira avec les dieux qui habitaient auparavant la terre en compagnie des hommes.

A Shou succéda son fils Geb, dieu de la terre et père d'Osiris, qui à son tour hérita de sa fonction.

Quatre générations divines.

Au commencement, Atoum, dieu de la préexistence.
En passant à l'existence, il apparaît comme le dieu-soleil Ré.

Atoum fait procéder de lui-même Shou et Tefnout, l'air et le feu.

Tefnout, déesse de la lumière primordiale, indépendante du soleil dans le genèse biblique.

Shou et Tefnout produisent Geb et Nout, le dieu de la terre et la déesse du ciel.

L'eau est préexistante.

Le monde est issu de l'océan primordial Noun.

Elle est aussi un élément naturel du monde existant.

L'eau trouve sa personnification en Osiris.

Les quatre premiers rois représentent les quatre éléments.



DIVINITE





Lumière

Ciel



Shou

Air

Atmosphère



Geb

Terre

Terre



Osiris

Eau

Monde souterrain



Contrairement à ses prédécesseurs, Osiris n'est pas seul héritier du trône d'Egypte.

Il a un frère et un rival, Seth.

C'est son malheur.

Son salut tient au fait qu'il a encore deux sœurs, Isis et Nephtys.

Vient enfin Horus, qui porte à cinq le nombre des enfants de Nout, même s'il est à strictement parler le fils d'Osiris et d'Isis.

Le meurtrier, la victime, les deux pleureuses et le fils.



Osiris, souverain du royaume des morts.

Il en est investi en roi-défunt.



Assassiné par son frère Seth.

Seth l'a démembré, jetant à l'eau les morceaux de son corps que le Nil a emportés et dispersés dans tout le pays.

Isis, sa sœur-épouse, parcourt le pays afin de collecter les membres épars.



Isis a recueilli sa semence et conçu l'héritier.

Et l'Ennéade de se réjouir.



Chez Diodore et Plutarque, Isis retrouve toutes les parties du corps du dieu assassiné, y compris le membre viril qu'un poisson a avalé.

Elle est obligée de le remplacer par un membre factice, dont elle s'entend à faire, grâce à ses pouvoirs magiques, l'instrument d'une fécondation posthume.



IMAGES DE LA MORT



La mort, déchirement

Mythe d'Osiris

Le corps

Guérison de la mort et recomposition



La mort, isolement social

Un homme vit quand son nom est prononcé



La mort, ennemi

Jugement des morts



La mort, dissociation

Le BA

Séparation du BA et du cadavre

Réunion du BA et du cadavre

Le mort et son KA

Le cœur

Image et corps



La mort, départ et passage

Trépas et ascension

Voyage vers Osiris



La mort, séparation et renversement



La mort, retour à l'origine



La mort, mystère



RITES ET RECITATIONS



Liturgies et littérature funéraires



La veillée dans la salle de l'embaumement



La nuit de la justification



Rites de passage : de la maison du mort à la tombe



L'alimentation du mort



Interprétation sacramentelle



Libération du joug de la mortalité



Monde de la mort

Retour à la page d'accueil : ici