O13854
Pierre Miquel : "Le pouvoir de l’artiste"



O13854 Pierre Miquel : "Le pouvoir de l’artiste"

"Le pouvoir de l’artiste"

Pierre Miquel

Belfond

1994



De Jules II à Mitterrand



Sartre

Dieu n’est pas un artiste.



Jules II

Pape casqué et botté.



Le pape n’est pas Dieu et l’artiste n’est pas Jacob.



Le modèle du mécénat royal se répand en Europe.



Léonard n’est que le serviteur du pouvoir politique.



Pour Beethoven, comme pour Hegel, Napoléon représentait le triomphe définitif de la vertu populaire.



Beethoven a déchiré la dédicace faite à Napoléon de sa troisième symphonie, quand il apprit que le général était devenu empereur.



Altercation entre Léonard et Michel-Ange, rivaux pour la domination de Florence.



Le pape s’indigne des trop longs délais de Michel-Ange.

Il dit que le délai ne dépend pas de lui, mais de la force qui l’habite.

Furieux, le pape lui donne un coup de canne.

C’est l’indice d’un dépit : Michel-Ange, créateurs d’univers, n’est plus à son service.



Le courtisan Salieri est préféré à Mozart.



Dali

La télévision, instrument de "crétinisation universelle".



Malraux

1951

Force et honneur d’être homme.



Malraux

Art d’assouvissement et de création.

Retour à la page d'accueil : ici