O13822
Jean Zafiropulo : "Diogène d'Apollonie"



O13822 Jean Zafiropulo : "Diogene d'Apollonie"

"Diogène d'Apollonie"

Jean Zafiropulo

Les Belles Lettres

1956



423
Les Nuées d'Aristophane.
Peu de succès.



Aristophane prend avec vigueur la défense des institutions traditionnelles, surtout en matière d'éducation.
Il s'élève contre les nouvelles idées.

Strépsiade bafoué par son vaurien de fils.
Pourtant, il incarne les éternelles vertus de bon sens.

Mais son fils a reçu de Socrate une éducation <<à la moderne>>.



Attaque d'une extrême violence contre certaines institutions et certains politiciens.



Après Péciclès, un déclin, dont nous subissons les conséquences.



Le système de pensée accepté par l'élite agissante d'une époque la conditionne.
Le système inspire les actions dont l'histoire conservera la trace.



Les Ioniens

Au lieu d'être de nature mythique, l'univers est compréhensible, rationnel, composé d'essences.
Ces principes, racines, sont les ancêtres des <<éléments>>.

La pensée est imbue de l'antique animisme tribal.



Thalès

Notion d'explication, donc de loi.

Il observe une éclipse, en 585.



Pythagore

Il fonde son ordre politico-religieux en Italie méridionale.

Enorme importance scientifique.

Il symbolise la part spirituelle de chaque objet sensible par son NOMBRE, qu'il croyait être sa formule mathématique.

Celle-ci est censée décrire cet objet.

L'âme obéit à une loi-harmonie, qui culmine dans l'harmonie des sphères.

Importance démesurée attachée à la numérologie et à la musique.

Ce sont les deux sciences donnant directement accès au plan spirituel.

Caractère mathématique de l'âme du monde.

Rationalité, intelligibilité de ses manifestations sensibles.



Pour un Grec, la connaissance commence par le spirituel d'où découle le matériel.

Initiations.



Alcibiade ose bafouer les mystères.
D'où sa fin tragique.



Les sophistes

Nouvelle classe d'éducateurs.
Enseignent contre argent.
Sans initiations ni restrictions.

Tout se passe, non plus sur le plan du matériel et du spirituel, mais sur le plan du sensible.



Protagoras : l'homme est la mesure de toute chose.

Gorgias : Chacun vit, pour lui seul, un rêve incommunicable.



A Athènes, succès personnel signifie succès politique.

Contact toujours direct entre les dirigeants et la foule.



Mettre la connaissance sous une forme accessible.



Le camp d'Aristophane avait déjà perdu la partie.



Les Nuées

Des caractères susceptibles d'être compris par le spectateur moyen.

Qui correspondaient, d'une certaine mesure, à ses conceptions.

En général, le public applaudit ce qu'il approuve.

Les sophistes ne sont pas à l'origine de tous les maux.



Aristophane prête à son bouffon le physique de Socrate.

Il le dit sophiste, alors que Socrate combattit la sophistique toute sa vie.


Le Sage des Sages n'est moqué que par Aristophane.



Platon

Chéréphon, toujours un peu fou.

Il va à Delphes, et demande qui est le plus sage.
La Pythie : <>.


Socrate

Laid, d'un physique ridicule, d'une tenue débraillée.
Allait pied nus.

Uniquement un moraliste.
Homme de la tradition, respectueux des lois.

Il n'y a pas de méchants, seulement des ignorants.


Pythagore et les fèves

Les tiges des fèves sont creuses.
Ne présentent pas de nœuds.
Elles peuvent servir de voies aux réincarnations des âmes.
Pour cela, les pythagoriciens ne mangent pas de fèves.



Théophraste

Par sa volonté de s'attacher à l'air, Socrate finit souvent par devenir invraisemblable.



Pythagore

Purification par le savoir.



Ni Platon ni Aristote n'ont joué le moindre rôle dans le miracle grec.
Ils n'étaient pas encore de ce monde.


Les peuples barbares, considérés par les Grecs comme de 5, 10 ou 20 siècles en retard.



Pour la première fois, l'homme se débestialisait.



Hegel attaque les astronomes parce qu'ils sont ignorants en philosophie.
Le nombre des planètes ne pourra jamais excéder sept.

Calculs de Gauss.

Gauss calcule l'orbite de la planète fraîchement découverte.



Diogène d'Apollonie

Téléologisme.

Fausse notion d'explication, par la finalité.

Cette notion vicie la philosophie pendant plus de 2000 ans.

Il est destructeur de l'école classique de la philosophie hellène.

Retour à la page d'accueil : ici