O13813
Valerius Flaccus : "Argonautiques"



O13813 Valerius Flaccus : "Argonautiques"

"Argonautiques"

Valerius Flaccus

(Jean Soubiran)

Peeters

2002



Le mythe



A Iolcos, en Thessalie, règne le tyran Pélias, qui a jadis dépossédé de son trône sont demi-frère Eson.

Le fils de celui-ci, Jason, qu'a élevé sur le Pélion le centaure Chiron, revient revendiquer le pouvoir, à l'effroi de Pélias que des oracles ont mis en garde contre ce retour.

Pour écarter son jeune neveu, Pélias lui impose de partir pour la lointaine Colchide -- la Géorgie actuelle, entre Caucase et Mer noire --et de lui ramener la toison d'or du bélier fabuleux qui y avait conduit Phrixos, fils d'Athamas -- sa sœur de Phrixos, Hellé, fugitive avec son frère, étant, elle, tombée dans la mer durant le voyage, et ayant donné son nom à l'Hellespont.



Jason fait construire par Argos, de Dodone, avec l'aide d'Athéna, le navire Argo, auquel une poutre de sa carène, taillée dans un chêne de Dodone, donnait le pouvoir de prophétiser, et rassemble une cinquantaine d'Argonautes :

Héraclès et Hylas, Télamon, Orphée, Castor et Pollux, Pélée, Oïlée, Nestor, Philoctète…

La nef longe d'abord la côte de Magnésie, passe au large du mont Athos ; puis, après une longue escale à Lemnos, privée d'homme par le crime des Lemniennes, auxquelles s'unissent bien des Argonautes (et Jason le premier, avec Hypsipyle), les Grecs franchissent l'Hellespont (actuelles Dardanelles), font chez le roi Cyzique une escale qui se termine en tragédie, débarrassent le devin aveugle Phinée des Harpyes qui le harcèlent, atteignent le Bosphore, passent les redoutables Symplégades, qui leur permet de déboucher dans le Pont-Euxin, et longent la côte nord de l'Asie mineure jusqu'à l'estuaire du Phase, près de la cité d'Ea, capitale de la Colchide sur laquelle règne Eétès, père de la jeune Médée, vierge et magicienne.

Pour s'emparer de la toison d'or, qu'Eétès n'est évidemment pas disposé à céder de bon gré, Jason doit satisfaire à de redoutables exigences :

D'abord, aider le tyran à mater la rébellion du frère d'Eétès, Persès, qui a soulevé une foule de peuplades orientales.

Puis subjuguer seul les taureaux cracheurs de feu et, avec cet attelage, semer les dents d'un dragon d'où sortira une moisson de guerriers dont il devra seul triompher.

Cela fait, il lui faudra neutraliser le dragon toujours vigilant qui garde la toison d'or, dans le bois sacré de Mars.

Epreuves assurément insurmontables, si la magicienne Médée, éprise du beau et vaillant guerrier Jason,
N'avait trahi les intérêts de son père pour seconder le jeune étranger.

Grâce à ses artifices, Jason triomphe de tous ces périls, s'empare de la toison et se rembarque avec ses compagnons avec Médée, à qui il a promis le mariage.

Pour éviter les Symplégades, les Argonautes choisissent un itinéraire de retour différent :

Les bouches du Danube, où les Colques qui les poursuivent sont défaits et leur chef Absyrtos, frère de Médée, tué.

Ensuite l'Adriatique, l'Eridan (le Pô actuel), le Rhône, la mer Tyrrhénienne, les escales chez la magicienne Circé, tante de Médée, et chez Alcinoos, roi de Drépané (Corfou).

L'Argo est ensuite rejeté sur le rivage des Syrtes, où les héros endurent de rudes épreuves.

Ayant repris leur navigation, ils doivent encore, en Crète, anéantir le redoutable homme d'airain, Talos, avant de longer l'Egine et l'Attique pour regagner enfin leur port de départ, Pagases.



L'Odyssée et l'Enéide doivent beaucoup au mythe.



Châtiment infligé à Pélias sous prétexte de le rajeunir.


Fuite du couple à Corinthe

L'infidélité de Jason est atrocement punie par Médée qui embrase sa rivale et tue les deux enfants qu'elle a eus avec Jason.

Avant de s'enfuir à Athènes où elle circonvient le vieux roi Egée et tente d'assassiner son fils, Thésée.



Bannie d'Athènes, elle regagne l'Orient avec Médos, fils qu'elle a eu d'Egée.

Elle rétablit sur le trône de Colchide son père Eétès, que Persès entre temps avait dépossédé du sceptre.


Jason a regagné Iolcos et reconquis la royauté de cette ville.

Il finit misérablement, écrasé par une poutre du navire Argo sur la plage où il pourrissait.



C'est le premier conflit que les Anciens se sont représenté.

Conflit entre une Europe inventive et hardie et une Asie opulente et barbare.

Un Grec, Jason, enlève une Asiatique, Médée, et s'empare d'un trésor.



Une génération plus tard éclate un second conflit entre les deux mondes :

Ici, le point de départ est inversé.

Un Asiatique, le Troyen Pâris, enlève une Grecque, Hélène de Sparte.



Les deux fois, la Grèce triomphe.



Valerius Flaccus

Des Asiatiques vaincus sortiront Enée et ses compagnons, donc, à terme lointain, l'hégémonie de Rome.

Ainsi le lien se noue avec l'ENEIDE.

Retour à la page d'accueil : ici