O13794
Lire : "Hannah Arendt"



O13794 Lire : "Hannah Arendt"

"Hannah Arendt"

Lire

Septembre 2005



Hans Morgenthau
Théoricien des relations internationales, et de la guerre froide

Qu’êtes-vous ? Conservatrice, Libérale ?



Hannah Arendt

Je ne sais pas.
Je n’ai jamais su.

Je n’ai jamais eu de position de ce genre.

La gauche me tient pour conservatrice.

Les conservateurs, comme quelqu’un de gauche.

Cela m’est complètement égal.

Je ne crois pas que ce genre de chose éclaire le moins du monde les véritables questions de ce siècle.



Je n’appartiens à aucun groupe.

Les sionistes sont le seul groupe auquel j’aie jamais appartenu.

Uniquement à cause de Hitler, bien entendu.

Et encore, juste de 1933 à 1943.



La seule possibilité de se défendre en tant que juif et non pas en tant qu’être humain.



Je baignais dans la stupidité qui consistait à dire :

Excusez-moi, je ne suis pas juive, je suis un être humain.



Il n’y avait aucune autre possibilité.

Je me suis engagée dans la politique juive.



Je n’ai jamais été socialiste.

Je n’ai jamais été communiste.



Je viens d’un milieu socialiste.

Mes parents étaient socialistes.

Pour ma part, je n’en ai jamais eu la moindre velléité.



Je n’ai jamais été libérale.

Je n’ai jamais cru au libéralisme.



Dans un article sur Kafka, dans mon anglais boiteux, on a rajouté PROGRES.

J’ai dit : Je n’ai jamais employé ce mot.

Ils m’ont plantée là.

Ils ont dit :
<>



Marx fait l’éloge du capitalisme.



Le socialisme est l’aboutissement logique du capitalisme.



Tout le processus moderne de production est, en vérité, un processus d’expropriation progressive.



Pour moi, il s’agit d’un seul et même mouvement.



Marx est le seul qui ait réellement osé penser ce nouveau processus de production.



Seulement, c’est l’enfer.

Ce n’est pas le paradis qui en sort finalement.



Marx n’a pas compris ce qu’est réellement le pouvoir.

Il n’a pas compris cette chose strictement politique.

Mais il a vu une chose, à savoir que le capitalisme, livré à lui-même, a tendance à balayer toutes les lois qui se mettent en travers de sa cruelle progression.



Cruauté du capitalisme, aux 17 ème, 18 ème, 19 ème siècles.

Elle a été, de toute évidence, écrasante.



Formidable éloge que Marx fait du capitalisme.

Alors qu’il baignait au milieu des conséquences les plus abominables de ce système.

Il a cru que c’était une grande affaire.

Bien entendu, il était aussi hégélien, et il croyait à la force du négatif.



Pour ma part, je ne crois pas à la force du négatif.

De la négation.

Si elle fait le malheur terrible des autres.



VIE DE HANNAH ARENDT



Née en 1906.



Son grand-père, de famille russe, s’installe à Königsberg.



De famille réformée juive.



Etudes de philosophie.

Sous la direction de Heidegger.



Déportée à Gurs en 1940.

Elle réussit à s’échapper.



1941

Article

L’armée juive, un commencement de politique juive ?



1944

Peut-on résoudre la question judéo-arabe ?



Origines du totalitarisme


Sa mère meurt en juillet 1948, à Londres.

Hannah abandonne la politique active.



Karl Marx et la grande tradition.



Qu’est-ce que la politique ?



1962

Elle suit le procès Eichmann pour le New Yorker.



Polémique autour de son livre Eichmann à Jérusalem.



Rapport sur la banalité du mal.



Elle est accusée d’être juive honteuse.

Gershom Scholem et Hans Jonas désapprouvent sa position.



Article du Nouvel Observateur

Hannah Arendt est-elle nazie ?



Du mensonge à la violence.

Le livre paraît, dans l’indifférence générale.



Professeur à Chicago.



1969

Toute catastrophe survenant en Israël me toucherait plus profondément que quoi que ce soit d’autre, ou presque.


1968

Elle reçoit le prix Sigmund Freud.



Blücher, son mari, meurt.

Elle fait dire le Kaddish.


Walter Benjamin lui a confié ses manuscrits.



1973

Guerre de Kipour.

Elle rend visite, pour la dernière fois, à Heidegger.



1978

Elle meurt d’une crise cardiaque.



PENSEES



Je n’appartiens pas au cercle des philosophes.



L’événement illumine son propre passé, mais il ne saurait en être déduit.



Seule la perte de l’appartenance à une communauté politique exclut l’homme de l’humanité.



La confiance n’est pas une illusion vide.

A long terme, c’est la seule chose qui puisse nous assurer que notre monde privé n’est pas aussi un enfer.



Une lecture critique de Heidegger.

Retour à la page d'accueil : ici