O13782
George Steiner : "Barbarie de l’ignorance"



O13782 George Steiner : "Barbarie de l’ignorance"

"Barbarie de l’ignorance"

George Steiner

Antoine Spire

Le Bord de l’eau

Bordeaux

1998



Né en 1929.



Paris.



Une maison pleine de livres.

De musique.



Mère d’origine viennoise.

Père tchèque.



Grande présence juive.



Idéal des Lumières.



Emancipation du ghetto.



Beaucoup de langues.

Alors, un sens très généralement humain.



J’ai appris beaucoup d’histoires juives.



J’ai fait ma Bar Mitsva à New York.



J’ai abandonné l’hébreu.

Je l’ai regretté jusqu’à la fin de ma vie.



Bizarrerie de la survie.



Nous sommes les invités de la vie.



Un club dont on ne démissionne pas



Le nom caché de Dieu



Heidegger



Le plus grand des penseurs et le plus petit des hommes.



Drame tragique de la fascination pour le Juif de quelques-uns de ses plus grands adversaires.

Le public de Bayreuth était très largement juif.

Les subsides pour Wagner, en très grande partie juifs.



Leo Strauss, dans son séminaire :

Il n’y aura aucune mention de Heidegger.

Incomparable.



Levinas

Heidegger incomparable.

Du niveau de Platon et de Kant.



Le problème est celui de l’alliance très troublante entre la haute philosophie et le despotisme.

Platon se rendant, trois fois, chez le tyran de Syracuse.

Fascination qu’ont exercée sur la haute abstraction la tyrannie et même l’inhumain.

Des intellectuels chinois demandent le secours de Sartre contre les Gardes Rouge.

Il dit que c’est de la propagande américaine.

Sartre ?

Un mensonge après l’autre sur les tyrannies.

Cuba.

La très très haute pensée et l’abjection.

Successeur de Heidegger :

Hans Gadamer.

Gadamer me dit :

Heidegger était le plus grand des penseurs et le plus petit des hommes.

Tellement de grands artistes totalement abjects dans leur vie personnelle.

Proust inflige des torture à des animaux.

Il se fait présenter dans un bordel les scènes lesbiennes et les plus révoltantes, payées.



Meschonnic, vu par Antoine Spire

Heidegger s’est retiré du monde dans le langage.

La vérité des mots est une trahison du langage du monde.



Heidegger

La philosophie française vit de cet homme, Foucault par exemple.

Celan.

Il n’y aurait pas Celan sans le langage de Heidegger.



Celan

Le langage parle.



Où est l’homme, chez Wittgenstein ?

Il n’existe pratiquement pas.

Heidegger et Wittgenstein ?

Un manque de la personne humaine.



Heidegger

Je refuse toute théologie.



Pas non plus de présence biblique chez Bergson ou Sartre.



Une planète vide dans le soleil grec du matin



Le poids sans fin de l’absence de Dieu



Juste l’ombre d’un certain ennui…

Retour à la page d'accueil : ici