O13781
George Steiner : "Le silence des livres"



O13781 George Steiner : "Le silence des livres"

"Le silence des livres"

George Steiner

Arléa

2006



La haine des livres



Pline le Jeune

Je parle avec les livres.



G. K. Chesterton

Des hommes pourraient jeûner quarante jours pour la joie d’entendre un merle chanter.

Des hommes pourraient traverser le feu pour trouver une primevère.



Les livres, éminemment vulnérables, peuvent être supprimés ou détruits.

Ils ont leur histoire.



Maîtres et disciples

Nos repères intérieurs habituels ont une double source : Athènes et Jérusalem.



Mythe du Phèdre

Le recours à l’écriture lamine le pouvoir de la mémoire.



Robert Graves

Aimer par cœur dépasse de très loin n’importe quel "amour de l’art".



Savoir par cœur, c’est être dans un rapport étroit et actif avec le fondement même de notre essence.



Jusqu’à quel point Jésus fut un illettré ?

Une énigme.



Des mots dans quelle langue ?

Jésus les efface aussitôt.



L’âge d’or du livre

Vogue du néoplatonisme.



Attitude profondément ambiguë de Rome à l’égard de toute lecture des saintes Ecritures en dehors du centre de l’élite agréée.



Durant de nombreux siècle, toute lecture libre de la Bible fut non seulement sévèrement découragée, mais encore jugée hérétique.



Opacités sans nombre de l’Ancien et du Nouveau Testament.

Contradictions intrinsèques.

Mystères.

Autorisés seulement à ceux que qualifiaient leurs compétences en herméneutique et en théologie orthodoxe.



Protestantisme

L’Ecriture centrale.



Catholicisme

Ecriture extérieure.



Invention de l’imprimerie



Inquiétude de l’Eglise catholique.

Censure.

Destruction physique.

Elle parcourt toute l’histoire du catholicisme romain.



Il n’y a pas très longtemps, les dialogues philosophiques de Galilée ont été retirés du catalogue des livres honnis.



Le Tractacus de Spinoza y est toujours inscrit.



Au fur et à mesure que la civilisation urbaine et industrielle assoit sa domination,

Le niveau de nuisance sonore connaît une inflation exponentielle,

Qui confine aujourd’hui à la folie.



Prix du silence :

Il ne cesse d’augmenter.



Eruption de barbarie sanguinaire dans l’histoire du 20 ème siècle



Les deux courants contestataires



1)
Pastoralisme radical

Rousseau.



Wordsworth

Une impulsion printanière sur l’arbre vaut bien plus que toute l’érudition livresque.



Romantisme

Culte de l’expérience personnelle.



Vitalisme d’Emerson.



L’essence de la littérature est artifice.



2)

Vers l’ascétisme iconoclaste des pères du désert.



Milton

La vie même, le sang des grands esprits.



En quoi les livres peuvent-ils être d’un quelconque bienfait à l’humanité souffrante ?

Quels affamés en ont-ils été nourris ?



Nihilistes anarchistes russes.



Tolstoï

La grande culture, la grande littérature, ont eu une influence délétère.

Affectant la spontanéité, le fondement moral des hommes et des femmes.

Elles ont étayé les notions d’élitisme, d’obéissance à l’autorité temporelle.

Elles ont favorisé un système éducatif mensonger, et le vice de la frivolité.

Tout ce dont un honnête esprit a besoin, c’est une vision simplifiée des Evangiles, un bréviaire qui lui donne l’essentiel de l’IMITATIO CHRISTI.

Absence de l’écrit dans les enseignements de Jésus.

Il s’en réjouit.



Poètes futuristes et léninistes

Destruction par le feu des bibliothèques.

La ligne officielle ?

Le conservatisme le plus fanatique.

Bibliothèques ? Sanctuaire du passé mort.



Heine

1821

Là où aujourd’hui on brûle des livres, demain on brûlera des hommes.



Les fondamentalistes de tous bords brûlent d’instinct les livres.



Les conquérants musulmans d’Alexandrie condamnent aux flammes la légendaire bibliothèque

Si elle contenait le Coran, nous en avions déjà des copies.

Si elle ne le contenait pas, elle ne valait pas la peine d’être préservée.



Pas une seule copie de la Bible des Albigeois n’a survécu.



Pas un seul exemplaire du traité anti-trinitaire de Servetus, condamné au bûcher public par Calvin.



Terreur stalinienne

Bakhtine

Il arrache des pages de son œuvre sur l’esthétique, pour pallier le manque cruel de papier à cigarette.



La fiancée de Büchner jeta dans les flammes le manuscrit de son "Arétin".



Nouvelles menaces



Bestialité du nazisme



Catulle

Miracle, chaque fois, d’un nouveau livre.

O Muse, laisse-nous vivre encore un siècle ou deux !

Retour à la page d'accueil : ici