O10565
Ouvres choisies de Théophile de Viau



O10565 Ouvres choisies de Theophile de Viau

"Ouvres choisies"

Théophile de Viau

Stock

1949

Il louange

Les roses, les rochers, les ombres, les ruisseaux,
Le murmure des vents et le bruit des oiseaux.

Philis, tout est foutu, je meurs de la vérole

Incarcéré de 1623 à 1625.

Si bien que c'est ici l'empire
Où les vivants sont trépassés.

Apologie au roi

Je suis l'exemple de la plus longue et de la plus dure calamité de notre siècle.

Converti.

Il se délecte de la lecture des Pères de l'Eglise.

Mon jeu, ma danse et mon festin
Se font avec Saint-Augustin.

Il exècre les Jésuites.

Garasse et Voisin.

Fantômes, loups-garous, corbeaux,
Horrible et venimeuse engeance.

J'approuve qu'un chacun suive en tout la Nature,
Son empire est plaisant et sa loi n'est pas dure.

POESIE

Odes

Elégies

Stances

Epigrammes

Fragments

Théâtre

Vous, grand Roy, si sage et si juste.

Théophile, naturel.

Charmant.

Aimant la vie.

Proche du pouvoir.

Pourtant, celui-ci le sacrifia, sans scrupules.

Retour à la page d'accueil : ici