N6618
Dieu n’est indifférent à aucune souffrance ; les hommes, quand ils sont égoïstes et méchants, condamnent cruellement



N6618 Dieu n’est indifferent a aucune souffrance ; les hommes, quand ils sont egoistes et mechants, condamnent cruellement

Dieu n’est indifférent à aucune souffrance ; les hommes, quand ils sont égoïstes et méchants, condamnent cruellement.



Un tableau des sages, à Beit ha Tefoutsot, à Ramat Aviv.



A propos d’Elicha ben Abouya, une crevasse.



Le signe d’une déchéance.



On parle aussi bien de Jan Hus, de Giordano Bruno…



Pourtant, Rabi Méir a donné un enseignement, à propos d’Elicha.




Rabi Méir dit

Quand l’homme a mal, Dieu a mal.



Il dit :



J’ai mal à la tête.



J’ai mal au bras.



( ; Haguiga : 15 )




Non, ces gens n’ont pas mal à la tête…



Sûrs de leur lucidité, ils condamnent.



Ne cherchent pas même à comprendre la souffrance de celui qui a vu Métatron assis sur le trône de Dieu…



Toi, ne sois jamais ainsi.



Et à propos de personne.

Retour à la page d'accueil : ici