N6561
L’hostilité est toujours maladive ; aimer son prochain n’est nullement un paradoxe



N6561 L’hostilite est toujours maladive ; aimer son prochain n’est nullement un paradoxe

L’hostilité est toujours maladive ; aimer son prochain n’est nullement un paradoxe.



Des qualités essentielles.



Celles qui font de toi un être de générosité.



Le contraire de la guerre sourde.



Des hostilités accumulées, qui se confrontent.



Tout autre chose que le soupçon, l’agression.



L’autre, en tant que trésor.



Dans sa merveilleuse légitimité.



Un ensemble de merveilles.

Retour à la page d'accueil : ici