N6487
Aristote : L’ignorant affirme, le savant doute, le sage sait



N6487 Aristote : L’ignorant affirme, le savant doute, le sage sait

Aristote : L’ignorant affirme, le savant doute, le sage sait.



L’ignorant ?



Il ne doute nullement de la valeur de son jugement, toujours perspicace, infaillible.



Son gouvernement fort.



Sa démocratie.



Staline, son dieu.



Et quand il est enfin déstalinisé, yeux dessillés, il continue à demeurer tout aussi affirmatif, péremptoire.



Sans aucune faille, dans ses certitudes.



Le savant est prudent, il examine.



Tient compte des facettes, des aspects.



Quant au sage, qui sait, il est lumière.



Sans la morgue du pouvoir, des attitudes impérieuses, péremptoires.

Retour à la page d'accueil : ici