N6483
Le reflet n’a pas vraiment une existence ; soumis, il se conforme. Ce qui ne l’empêche nullement de se plaindre du vide ambiant…



N6483 Le reflet n’a pas vraiment une existence ; soumis, il se conforme. Ce qui ne l’empeche nullement de se plaindre du vide ambiant...

Le reflet n’a pas vraiment une existence ; soumis, il se conforme. Ce qui ne l’empêche nullement de se plaindre du vide ambiant…



Un reflet docile, soumis.



Sans critique.



Il adopte toutes les postures.



Les tics.



La manière de s’exprimer des plus insignifiants.



Sans volonté, sans exigence.



Un mimétisme désemparé.



L’imitation, en guise de croyance.



Le vide, adulé.



Mais la plainte latente, exprimée ou non.



Comme tout cela est décevant, éculé, insignifiant…

Retour à la page d'accueil : ici