N6427
Tu n’as pas le droit de t’interposer entre un être et sa liberté, lui imposant tes propres conceptions, dans l’assassinat



N6427 Tu n’as pas le droit de t’interposer entre un etre et sa liberte, lui imposant tes propres conceptions, dans l’assassinat

Tu n’as pas le droit de t’interposer entre un être et sa liberté, lui imposant tes propres conceptions, dans l’assassinat.



Ce qu’il désire prime, et tu dois accepter sa passion, son désir.



Tu n’as aucun droit de censurer une inclination quelconque chez lui.



Lui imposant ce que tu crois être ta propre maturité.



Cette "religion pour le peuple", elle est toujours stupide et cruelle.



Comme si le monarque avait le moindre droit sur la conscience.



Sachant très bien "ce qui est bon pour toi", et te l’imposant, dans le meurtre.



Guerres aberrantes de religions…



Pas la moindre religion.



Seulement, le désir insurmontable de tuer.



Les prêtres sanguinaires s’y vautrent avec délices.



Croyant qu’ils "servent", avec dévouement, le vrai dieu, qui n’est que leur idole malingre et vaine.

Retour à la page d'accueil : ici