N6372
Le sens moral anéanti, absent : Un homme politique est attaqué ? Il n’admet pas sa culpabilité, mais se dit persécuté



N6372 Le sens moral aneanti, absent : Un homme politique est attaque ? Il n’admet pas sa culpabilite, mais se dit persecute

Le sens moral anéanti, absent : Un homme politique est attaqué ? Il n’admet pas sa culpabilité, mais se dit persécuté.



Il ne peut admettre qu’il puisse avoir un tort quelconque.



Sa vie de propagande ?



Un autojustification permanente.



Mes amis sont ceux qui m’encensent.



Ou bien seulement ceux qui me subissent, sans manifester, ouvertement, une hostilité.



On m’attaque ?



Mes ennemis sont de mauvaise foi.



Tous leurs propos leur sont dictés par leur injuste haine.



Je ne puis avoir tort.



Je suis méchamment persécuté.



Manifestant, ainsi, la justesse de ma cause, mes intérêts légitimes.

Retour à la page d'accueil : ici