N6189
En exil, le musulman se considère comme une victime. Arrogant, il a le droit de prendre possession de tout, et du genre de vie



N6189 En exil, le musulman se considere comme une victime. Arrogant, il a le droit de prendre possession de tout, et du genre de vie

En exil, le musulman se considère comme une victime. Arrogant, il a le droit de prendre possession de tout, et du genre de vie.



Avot

Le juste ? Ce qui est à moi est à toi, et ce qui est à toi est à toi.



Au contraire, le méchant.



Il prend tout.



Considère que tout bien lui appartient.



J’ai été victime du colonialisme.



Par conséquent, j’ai le droit de prendre possession de toute richesse.



D’imposer mes rites, ma manière de vivre.



Honte à celui qui veut s’affranchir de ma supériorité.

Retour à la page d'accueil : ici