N6142
L’être blasé malheureux, tandis que celui qui est généreux, confiant, aimant, connaît davantage le bonheur



N6142 L’etre blase malheureux, tandis que celui qui est genereux, confiant, aimant, connait davantage le bonheur

L’être blasé malheureux, tandis que celui qui est généreux, confiant, aimant, connaît davantage le bonheur.



Un cynisme subi.



Comme il est justifié !



D’autant qu’il n’y a pas de dieu.



Seul le monstre réussit.



C’est pourquoi je suis sans pitié.



Mais quel malheur, en moi ?



Je ne connais aucune bonté, pas même dans un moment de faiblesse.



Je constate l’omniprésence du mal.



Le fait que j’appartiens à un courant majoritaire et nuisible ne me console de rien.

Retour à la page d'accueil : ici