N6125
Une comédie vantarde, que l’on se joue fréquemment à soi-même : "Je suis sévère envers moi, indulgent pour les autres"



N6125 Une comedie vantarde, que l’on se joue frequemment a soi-meme : "Je suis severe envers moi, indulgent pour les autres"

Une comédie vantarde, que l’on se joue fréquemment à soi-même : "Je suis sévère envers moi, indulgent pour les autres".



Aucun tyran n’admet que l’on ait le droit d’avoir des idées personnelles.



Pas beaucoup d’intellectuels.



Richelieu prend toutes ses décisions en fonction de ses intérêts, et de ceux de sa famille.



Sur son lit de mort, il parle de ses ennemis :



"Je n’en ai pas eus ; seulement ceux de l’Etat."



De ses "amis", il exige une soumission absolue.



Un fanatisme, qui n’est guère caché : On doit penser, en tout, comme moi.



Autrement, on est un traître, un homme dangereux.

Retour à la page d'accueil : ici