N6067
Ta beauté ? Ta valeur ? Ta grandeur ? Ta noblesse ? Ta fraîcheur ? Sache souvent t’émerveiller, en parlant d’une personne



N6067 Ta beaute ? Ta valeur ? Ta grandeur ? Ta noblesse ? Ta fraicheur ? Sache souvent t’emerveiller, en parlant d’une personne

Ta beauté ? Ta valeur ? Ta grandeur ? Ta noblesse ? Ta fraîcheur ? Sache souvent t’émerveiller, en parlant d’une personne.



Attitude de Rabi, rival de Rabi Hiya.




Rabi dit

Comme sont grands les actes de Hiya !...

Son fils, Rabi Chimon ben Rabi, lui a demandé :

Plus grands même que les tiens ?



Il a répondu :

Oui !



( ; Ketoubot : 103 B )




Rabi et Rabi Hiya sont rivaux.



La Michna de l’un, la Tosefta de l’autre.



Dans la Tosefta de Rabi Hiya, tout ce qui le voit en désaccord avec la Michna de Rabi.



Rabi a l’âme de Yehouda, dont il descend.



Rabi Hiya a l’âme de Yossef, dont il descend.



Comme Yossef, il ajoute quelque chose à l’unanimité en Israël qu’est la Michna.



Mais ils s’aiment tellement qu’ils ne le sont plus.



Peu importent leurs désaccords.



Chacun sait reconnaître le génie, le mérite de l’autre, sans se préoccuper beaucoup de ses propres opinions.

Retour à la page d'accueil : ici