MORALE

N6500 Chaque être est mon frère aimé : ici
N6499 Pas de harcèlement à propos des fautes d’Israël : ici
N6498 Ne laisser parler, en moi, aucune médiocrité. Facilement, je pourrais me laisser aller aux commentaires quelconques du commérage : ici
N6497 Comprendre, absolument, puissamment aider un être aux abois : ici
N6496 Ne caractérise aucun défaut ; ne lui donne pas cette importance, le plaçant au cœur d’un être, alors qu’il est secondaire : ici
N6495 "Bénédiction de tous les êtres" ? Que personne, qui me rencontre, ne puisse dire : "Personne ne s’intéresse à moi" : ici
N6494 Chaque être, à lui seul, emplit tous les univers : ici
N6493 Je souris à une femme ; elle est, aussi, musulmane. D’abord, pour elle ; mais aussi, pour celle qu’elle est : ici
N6492 Bénir… Quand je fais une bénédiction, même cachée, à une personne, elle le sait, et me dit, avec reconnaissance, merci : ici
N6491 Tout acquérir par le silence, non dans la tonitruance ou la revendication. De pouvoir, de séduction, de force illimitée : ici
N6490 Ta maturité ? Elle te vient, principalement, de la fréquentation de tous les membres de ta famille ; à l’inverse du deuil du Cohen : ici
N6489 Bénir, aussi sans rien dire : ici
N6488 Deux sortes de personnes, dès l’enfance : Je te fais place, ou je t’écrase. Eviter toute colère, pour les secondes : ici
N6487 Aristote : L’ignorant affirme, le savant doute, le sage sait : ici
N6486 Les sages aiment, les méchants détestent : ici
N6485 De petites vilenies ? Peu importe… Un comportement souvent grossier, sans finesse : ici
N6484 Mépris d’autrui ? Le ramener à quelqu’un d’autre. Ne rien juger par comparaison : ici
N6483 Le reflet n’a pas vraiment une existence ; soumis, il se conforme. Ce qui ne l’empêche nullement de se plaindre du vide ambiant… : ici
N6482 Quelle docilité dans la conception de soi, le langage et les opinions : "la dernière ligne droite", le "silence assourdissant"… : ici
N6481 Orgueil, prétention de complétude : Je suis tellement parfait… : ici
N6480 Aie pitié des prisonniers, esclaves impuissants ; ne les accable pas : ici
N6479 Une exigence de perfection chez l’autre ? De la haine, non de l’amour : ici
N6478 Droit à des défauts, certains étant plus laids que d’autres. Ne pas leur donner une importance excessive. Cet être, tu l’aimes : ici
N6477 Un homme commet une faute grave, que tu décris clairement pour lui ; au lieu de la reconnaître, de la réparer, il te hait : ici
N6476 Femme noire, au téléphone portable tonitruant, en autobus : ici
N6475 Faire toujours le cadeau de non-impatience : ici
N6474 Pas d’intrusion de la joie, de l’humour, dans le malheur : ici
N6473 Talmud : Si ta femme est naine, penche-toi pour lui parler. Chacun, homme ou femme, est nain d’une certaine manière : ici
N6472 Sans malheur précis, la solitude, le désintérêt, véhiculent un fond de tristesse infini, incurable : ici
N6471 "Ce spectacle pourrait choquer les jeunes spectateurs"… Quel charmant scrupule : ici
N6470 Mégalo pour rire : Moitié humour et moitié folie : ici
N6469 Etant donné le manque de certitude, la persécution, qui se dit justifiée, des êtres différents, appelés "dissidents" et "terroristes" : ici
N6468 Etant donné le manque de certitude, la cruauté de la censure : ici
N6467 Etant donné le manque de certitude, la haine pour les non-conformes. Les "Juifs aveugles", mais aussi, tous les autres : ici
N6466 Profiteurs de tous les pays, unissez-vous ! : ici
N6465 La Boëtie : Tous sont très attachés à leur servitude. Ils ne désirent rien d’autre : ici
N6464 Intéresse-toi à un être pour celui qu’il est ; non pour ce qu’il fait, ce qui est secondaire : ici
N6463 Une attitude brutale et hostile ? "Tu es chez moi". Tout au contraire, je suis chez toi, ton hôte. Tu es comme une fiancée : ici
N6462 Dire toujours oui, ou toujours non. Deux attitudes, bien primitives : ici
N6461 Affection ? Elle ne dépend de rien. N’est nullement adossée à une doctrine qui l’autorise ou la prescrit : ici
N6460 Une exiguïté qui parle : Des complexes, des frustrations. La haine sans limite : ici
N6459 Ne guette pas des signes de judéité. Une honte craintive, faussement triomphante : ici
N6458 La haine, toujours totale. Disloquer, broyer, nier toute légitimité à une vie : ici
N6457 Un couple : Ils s’ennuient tellement ensemble qu’ils consultent, en permanence, leur téléphone portable : ici
N6456 Ionesco, la Cantatrice chauve : Un couple, marié depuis longtemps. Ils se connaissent vaguement de vue. Un autre, Carla et Clara : ici
N6455 Autrefois, ta mule te portait ; aujourd’hui, tu portes ton téléphone portable. Te supporte-t-il ? : ici
N6454 Ne dis jamais qu’un être est seul : C’est une insolence, une insinuation cruelle : ici
N6453 N’en veux jamais à une personne pour ses faiblesses, quelles qu’elles soient : ici
N6452 Nietzsche : Il n’y a pas de dieu ; mais je suis un surhomme… : ici
N6451 Pauvres peuples, soumis aux caprices de dictateurs bouffis, qui n’ont aucun autre but que celui de leur cruauté ! : ici
N6450 C’est la fragilité qui rend péremptoire, affirmatif d’une manière tranchante et cassante ; ne te trompe pas sur ce qu’elle est : ici
N6449 "C’est mal". Pas de banalisation mécanique. Reconnaître l’importance, la valeur d’une personne, ne pas l’accabler sous les principes : ici
N6448 Amour, et non agressivité : une attitude qui sait aimer, apprécier ; être émerveillé : ici
N6447 Ne pas détester le haineux, le criminel : Voie sainte, sans doute difficile, mais non paradoxale, précieuse : ici
N6446 Ne te laisse pas dénaturer par les religions. Ne dis pas je ne suis rien ; sois : ici
N6445 Pourquoi me refuser un plaisir ? Quelle horreur, dans ces disciplines creuses qui mutilent, pour rien : ici
N6444 Pas de critique acerbe, qui découle surtout de ce que je pense d’une personne ; du haut de l’intelligence, du savoir… : ici
N6443 Respecte les tics les plus charmants, constitutifs de la personne : ici
N6442 Des principes, mais aucun enfermement : ici
N6441 Téléphone portable public ? Une impudeur, un exhibitionnisme. Une banalisation de soi, sans signification : ici
N6440 Une existence misérable, soigneusement masquée : ici
N6439 Ceux qui n’ont aucune reconnaissance envers ce qu’ils ont reçu, il vaut mieux les éviter : ici
N6438 Recherche de paix ? Abandonner les attitudes monstrueuses, de crime et de négation d’autrui : ici
N6437 Estime : Peu importe ton passé ; c’est en ton avenir que j’ai confiance : ici
N6436 Eric Trump, fils : "Le népotisme, c’est la vie". Un cynisme. Un autre fils, de Sarkozy, avait reconnu la même chose : ici
N6435 Personne n’aime entendre : "Tu souffres d’un manque d’intelligence". Personne ne peut accueillir cela : ici
N6434 Une détresse solitaire masquée en cruauté et pessimisme : ici
N6433 Tout être ne demande qu’à sourire sincèrement, dans le bonheur ; lui en offrir la merveilleuse possibilité ? La bénédiction : ici
N6432 Tourner le dos à quelqu’un, c’est aussi se désintéresser de soi : ici
N6431 Avides du pouvoir, de ses succédanés, emplis de haine et de méchanceté… Ignore ces gens et ce qu’ils font : ici
N6430 A quoi sert la police ? A terrifier la population, du moins sa partie méprisée. A confirmer la légitimité du pouvoir des chefs : ici
N6429 Affabulation : Vertueusement anéantir son ego, ce qui n’est le cas de personne. Une hypocrisie puritaine, bourgeoise : ici
N6428 L’enjeu politique ? Aucun ; seulement faire prévaloir sa volonté. Amour-propre, et rien d’autre : ici
N6427 Tu n’as pas le droit de t’interposer entre un être et sa liberté, lui imposant tes propres conceptions, dans l’assassinat : ici
N6426 Sois favorable à la démarche intérieure de chaque être, qu’il choisisse le bien ou le mal. Facilite son désir, dans sa liberté : ici
N6425 Terribles défauts : Vivre avec eux, chez chacun. Egoïsme, méchanceté, soif de l’argent, du pouvoir, malhonnêteté, débauche : ici
N6424 Décalage criant entre la solitude et les conditions réelles de vie. L’attention et la sollicitude sont nécessaires à tous : ici
N6423 Prévenance : Avoir grandement pitié de certaines conditions de vie, qui sont plus que terribles. Sans avoir besoin de les connaître : ici
N6422 Toutes les familles de la terre seront bénies par toi. Un regard qui bénit. *Histaklout mevarekhet* : ici
N6421 Toutes les familles de la terre seront bénies par toi. L’amour, avant tout : ici
N6420 Berechit : Toutes les familles de la terre seront bénies par toi. L’oubli de la quintessence d’Israël, qui l’éloigne de tous : ici
N6419 Politiciens : Une vie basée sur le mensonge : ici
N6418 Puisqu’il n’y a pas de dieu, il n’y a pas non plus de mal ; toutes les cruautés sont légitimes : ici
N6417 Moi, à la place de Dieu, qui est ma marionnette : ici
N6416 Un moteur inavouable ? Moi, et rien d’autre. Mon intérêt, mes désirs. Le criminel : "rien ne m’arrêtera" : ici
N6415 Bourgeoisie ? Le mensonge de la convenabilité. Je suis en ordre, avec une morale qui n’est rien pour moi : ici
N6414 Chacun, insensible à ses fautes, ses mensonges ; les minimisant. Et considérant qu’il est disculpé pour toutes ses indignités : ici
N6413 Vie dans la banalité : Pouvoir, femmes, richesse, gloire. Mais quel vide ! Pourquoi n’ai-je aucun but, aucun espoir ? : ici
N6412 Roi déchu, complètement ignorant : Fais semblant que sage… : ici
N6411 Tu es odieux, égoïste, rapace… Ne pensant jamais qu’à toi, sans scrupules. Et tu voudrais que l’on… t’aime : ici
N6410 Un slogan parmi les autres : "Moralisation de la vie politique". Même en celui qui prône cela, je n’ai pas confiance : ici
N6409 Relation immédiate ? Que chacun se sente en sécurité, dans la connivence et l’amitié. Aucune confirmation explicite n’est nécessaire : ici
N6408 Dis-moi ce que tu aimes, pas ce que tu détestes : ici
N6407 Donne de l’amour, sans limite ; n’en demande pas : ici
N6406 Le formalisme est un malheur, qui détruit la vie : ici
N6405 Ma responsabilité ? Ce que j’apporte dans le monde : ici
N6404 Une bienveillance, quant à la banalité, l’originalité : ici
N6403 Pas d’attitude condescendante, quels que soient les qualités de l’un, les défauts de l’autre : ici
N6402 Privilèges d’une relation : ici
N6401 Bonté, et efficacité psychologique : ici
N6400 Non corrompu ? Une exception ; n’exige cela de personne : ici
N6399 Sagesse et joie ; le contraire du déclin du formalisme, qui rend l’existence ennuyeuse et sans nouveauté : ici
N6398 Tu as décidé que Dieu était mort ? Comme il est beau, ton univers ! De terribles massacres, des crises insupportables, absurdes : ici
N6397 Dans tout dialogue, un transfert fascinant d’être : ici
N6396 Simplement parce que tu parles avec une personne, tu fais des découvertes précieuses, dans une nouveauté insoupçonnée : ici
N6395 D’innombrables formes de bêtise, avec des prisonniers incapables de les vaincre : ici
N6394 La quelconcité, il n’est pas nécessaire que tu la fustiges, comme bourgeoise : ici
N6393 De nombreux et divers formalismes anéantissent, déchiquettent la personnalité ; récuse-les tous : ici
N6392 "Un grand sage"… Chacun a sa sagesse : ici
N6391 Simplement parce que tu lui as parlé, un homme te remercie. N’abandonne personne à sa solitude ; sans qu’il se croie attaqué : ici
N6390 As-tu confiance en un chef d’Etat quelconque ? Il ne pense qu’à lui, son pouvoir, ses privilèges et sa malhonnêteté : ici
N6389 Des rois, des papes, des paysans aussi, s’entretuent. Mais aussi, des sages, des savants… : ici
N6388 Amour du prochain : La bonté ? Discerner en chacun des merveilles. Les aider à éclore.. Pas d’indifférence, de rivalité : ici
N6387 Inconscience de la méchanceté : Elle ne connaît pas les conséquences normales de ses engrenages : ici
N6386 Variétés de l’arrogance, beaucoup plus commune que le bon sens, ironiquement fustigé par Descartes : ici
N6385 Prendre un air compassé, distant, absent : Faire mesurer son extrême importance. Une vacuité, qui doit plutôt faire pitié : ici
N6384 Des occupations ? Femmes, richesse, crime, prestige, guerre. En général, rien d’autre. Mais se plaindre du manque de sens : ici
N6383 Je lis beaucoup, n’est-ce pas ? Et j’ai beaucoup d’autres attitudes attachantes… Une publicité comme une autre, lamentable : ici
N6382 Fillon, accusé, humilié, peut très bien se suicider : ici
N6381 Ne pas aimer les criminels, plus que les justes. Pourtant, certaines sympathies sont naturelles, comme certaines indifférences… : ici
N6380 Ne placer personne en accusé, à partir d’événements qui sont censés le compromettre : ici
N6379 Le génie est tout différent ; ne pas lui appliquer des principes qui le nient ; mais aussi, chacun est génial. N’exige pas cela pour estimer : ici
N6378 Tes tics, pas les miens : ici
N6377 Des attitudes politiques peu respectables, enrobées de mauvaise foi : ici
N6376 N’humilie personne. Tu aurais raison de le faire ? Tu peux réfuter le méchant ? Qu’importe… : ici
N6375 Superbe vérité de la sincérité, qui traverse tous les univers : ici
N6374 Tyrans : Tellement puissants et tellement faibles ? Naturellement… Seuls, sans vrai but, à a recherche d’une rare sympathie : ici
N6373 Je t’aime, en englobant ta haine dans mon amour : ici
N6372 Le sens moral anéanti, absent : Un homme politique est attaqué ? Il n’admet pas sa culpabilité, mais se dit persécuté : ici
N6371 N’ouvre pas ta bouche au Satan ; il entendra tes paroles, et te confondra, en les appliquant à toi : ici
N6370 Des êtres brisés, anéantis ? Compatir, aider ; ne pas les accabler, dans une cruauté d’inconscient : ici
N6369 Un terrible défaut, principal, ne voir jamais les choses que de son point de vue. La générosité fait plutôt abstraction de soi : ici
N6368 Que sais-tu de celui que sa vie a détruit ? Tu es bien cruel, si tu t’acharnes à l’accabler, à fustiger sa déchéance : ici
N6367 Apprécie en un être celui qu’il est, par lui-même. Ne le réduis à aucun mécanisme, par processus explicatif quelconque : ici
N6366 Reconnais à chacun l’existence de sa personnalité ; ne la ramène pas, d’une manière factice, à autre chose : ici
N6365 Haïr quiconque ? Une déchéance : ici
N6364 Ton attitude envers la méchanceté ? Ne te contente pas de bêtement la condamner ; comprends, offre autre chose : ici
N6363 Celui qui te hait a ses raisons ; ne te contente pas de déclarer, mollement, qu’il fait erreur : ici
N6362 Force intérieure : Fais en sorte que chacun de tes actes soit émerveillé de bonheur ; jamais une corvée : ici
N6361 Tu es ministre de la justice, et tu ne te soucies pas d’elle… Une charge, comme les eaux et forêts : ici
N6360 Prétendre à sa grande envergure morale, alors que l’on n’est que brigand tueur : Tyran, homme d’affaires : ici
N6359 Se leurrer, inventer une histoire toute fabulique ; ensuite, se persuader de sa véracité : ici
N6358 Ne sois pas triomphant contre une conviction : La vie, bienfait, et non calamité, pour le bouddhisme : ici
N6357 Pas d’indiscrétion ? Respecte la vie intérieure. N’interroge pas celui qui se cache : ici
N6356 Ne laisse pas le temps prendre trop d’importance dans ta vie : ici
N6355 Ne dis pas ce qui ne sera pas accueilli avec intérêt et joie. Ta parole n’est pas le cri d’un oiseau, répétitif de vide, solitaire : ici
N6354 Une attitude personnelle vraiment accueillie. Au lieu des normes qui excluent implacablement personnalité et originalité : ici
N6353 Silence, plutôt que d’affadir une pensée en l’explicitant : ici
N6352 Merveille de la connivence, amitié implicite, amour splendide. Sans confirmation ni signes particuliers, venant de l’inquiétude : ici
N6351 Sébastien Castellion à Calvin meurtrier : "Calvin, tu appelles hérétique celui qui ne pense pas comme toi" : ici
N6350 Surtout, ne pas mettre Dieu au milieu de la relation entre deux êtres, brouillant et faussant tout de chacun : ici
N6349 Beauté, splendeur, grandeur, noblesse, génie, toujours présents en ce qu’est et que fait un être. Des qualités visibles, ou non : ici
N6348 Quand tu parles avec une personne, ce que vous dites, l’un et l’autre, est essentiel, et vous concerne tous les deux : ici
N6347 Le nationalisme, par nature, est menteur : ici
N6346 De Gaulle : Merveilleuse résistance ; mais il ne mentionne pas les libérateurs. Les Juifs spoliés sont oubliés. Tous étaient résistants… : ici
N6345 La haine est surtout auto-destructrice : ici
N6344 Une élection justifiée : ici
N6343 Chir ha chirim : "Secret de l’envergure" : ici
N6342 Je ne peux exister, moi, et je suis obsédé par ton "élection" injuste, qui m’empêche de vivre. Elle justifie ma haine : ici
N6341 Méchanceté ? L’expression d’une souffrance ; le cri de l’oiseau qui se plaint, sans recours. Prisonnier, dans l’anfractuosité de la roche : ici
N6340 Accepter, de bon cœur, le ton d’une relation, les méandres d’une attitude qui correspond vraiment à une personne : ici
N6339 Une étonnante attitude : "Je ne peux pas avoir de relation avec toi : tu sais trop de choses". Ta valeur me gêne… : ici
N6338 Créer agréablement, pour lui, un temps de l’autre. Sa joie : ici
N6337 Ne dis pas si facilement "fasciste", "raciste"… Souviens-toi des calomnies soviétiques contre les Hongrois, les Tchèques : ici
N6336 Pacifisme ? Une incantation : ici
N6335 Quelquefois une phrase folle ? L’accueillir… La comprendre, à l’intérieur d’une histoire douloureuse : ici
N6334 Les religions disent du mal de Dieu ? Ne les laisse pas l’enlaidir. Toi, tu sais qui est Dieu. Que leurs blasphèmes t’indiffèrent : ici
N6333 La demande confuse de chaque être, son espoir : "Embellis-moi" : ici
N6332 Corruption ? On te donne, et tu répliques, toi aussi, suivant une règle connue et convenue, essentiellement malhonnête : ici
N6331 Celui qui dit : "J’ai raté ma vie", être énormément prévenant avec lui. Qu’il ait autre chose que son découragement : ici
N6330 Je peux diminuer le mal dans le monde ; à moi de le faire. C’est la responsabilité de toute personne. Non amplifier l’horreur : ici
N6329 Les complexes ? Défendre les autres, et combattre avec acharnement ceux qui sont si proches : ici
N6328 Ne pas vivre la réminiscence, mais la nouveauté. Que celle-ci t’embellisse, et ne paralyse en rien tes initiatives, ton être : ici
N6327 Un regard qui donne : ici
N6326 J’ai simplement pitié. Laissant de côté mes idées sur un comportement : ici
N6325 Si un être considère qu’il est l’objet d’une terrible injustice, pour lui, pour toi, c’est vrai : ici
N6324 Certains ne peuvent se concevoir que comme victimes ; c’est la preuve de leur effective et terrible situation : ici
N6323 Ce n’est pas parce que tu n’es guère compris que tu es un génie ; n’aie pas besoin de cela pour te comprendre toi-même : ici
N6322 Le tsar courtise la femme de Pouchkine, Natalia Gontcharova ? Il ne réagit pas ; puissance du monarque, et histoire d’Ibrahim… : ici
N6321 De Pouchkine à Alexandre Dumas, sous le signe de la vengeance : D’Anthès tue Pouchkine, Edmond Dantès se venge : ici
N6320 Ces terribles défauts qui t’indignent, demande-toi si tu n’en es pas toi-même affligé, dans le camouflage : ici
N6319 N’écarte pas, dédaigneusement, les reproches qui te sont faits. Mais vis les qualités essentielles qu’on te dénie : ici
N6318 Si tes attitudes morales coïncident avec tes intérêts, que sont-elles ? : ici
N6317 Si l’amour du prochain n’est pas étendu aux méchants, il est bancal : ici
N6316 Comme la haine excelle à se dire raisonnable et justifiée ! Elle n’est pas ce qu’elle est, un sentiment total d’hostilité : ici
N6315 Eviter de condamner trop légèrement un dirigeant : ici
N6314 Dette. L’aimes-tu ? La reconnais-tu ? Ou bien la récuses-tu, dans le mensonge ? La haine, comme duplicité, maladie : ici
N6313 Je souris à sa vie : ici
N6312 On peut beaucoup donner, dans un regard, un sourire. Tout de soi : ici
N6311 Les humains, tellement respectueux de la force… Surtout les intellectuels. Admiration, soutien, dans l’injuste : ici
N6310 Attitude de persiflage ? De supériorité… Comme tu es infiniment plus grand que cet être dont tu te moques ! : ici
N6309 "J’étais ivre… Je ne suis donc pas responsable de mon crime". Aucun sens d’aucune responsabilité : ici
N6308 Accepter, totalement, la critique fondée. Au lieu de hautement se rebiffer contre elle, outragé et entêté : ici
N6307 Condoléances, après un attentat meurtrier ? Elles sont assez inutiles. Formalistes, sans émotion : ici
N6306 Haine ? Refus absolu du changement chez l’autre : ici
N6305 Défense générale de penser, sous peine d’être radicalement exclu de tous les groupes, d’être assassiné : ici
N6304 N’amplifie pas, par ta critique justifiée, la haine pour rien. En évitant de l’exprimer, ton attitude est plus utile : ici
N6303 Défense mécanique, automatique, opiniâtre, du clan. Mauvaise foi, mise à mort : ici
N6302 L’homme, habituellement pris entre mégalomanie et dépréciation outrée de soi. Un déséquilibre qui détruit l’Ouroboros : ici
N6301 Malade de ses haines, le haineux en meurt. Il s’est tellement efforcé de se convaincre qu’elles étaient justifiées… : ici
N6300 Corruption ? Le troc crapuleux, et non le cadeau désintéressé : ici
N6299 Perdre Palmyre, reprendre Palmyre. Perdre Alep, reprendre Alep. Des enjeux morbides, psychologiques, vides : ici
N6298 Deviner ? Non ! Laisse à l’autre la joie de ses initiatives, non encadrées par tes supputations : ici
N6297 Invité, ne pas imposer sa loi. Discret, accommodant, dans le ton de la vie de celui qui t’accueille. A moins que tu sois grossier : ici
N6296 Ne fustige pas celui qui est livré à son agressivité : ici
N6295 On peut toujours donner autre chose que ce qui est demandé ; et c’est le cadeau le plus précieux. Mais donne : ici
N6294 Générosité spontanée : Une attitude bienveillante et approbatrice, indépendamment des convictions, des actes : ici
N6293 Rêve : "Tout est prévu, et tout ce à quoi, dans ma vie, je dois m’attendre". Je réagis vigoureusement ; "Rien n’est prévu" !... : ici
N6292 Une affirmation très générale ? en général, fausse, abusive, arrogante : ici
N6291 Un acte solitaire devient facilement morne, triste : ici
N6290 Je n’accepte pas que quiconque impose sa volonté à qui que ce soit : ici
N6289 Pour les chefs d’Etat, les ministres, les bureaucrates, la corruption n’est pas une faute ; et l’illégalité n’est pas illégale : ici
N6288 Rabi Abraham Shapira : Que les malheurs de cette année, dans le monde, n’affectent pas notre peuple : ici
N6287 Sanhédrin : Celui qui pleure la nuit, celui qui l’entend pleure aussi. Tu pleures donc pour les Palestiniens ? : ici
N6286 Ne reproche pas un manque de *emouna* : ici
N6285 Populisme ? Le règne de la dureté, de l’égoïsme. Du simple rapport de forces. Des étaux et des carcans : ici
N6284 Populiste ? Terme méprisant pour les nantis ; politique politicienne : ici
N6283 Hypocrisie : "Apaisé"… Une pose : ici
N6282 Hillel : Tu dois avoir un fils et une fille : ici
N6281 Il est tellement facile de se considérer "supérieur"… Ne succombe à aucune de ces fautes, qui n’est qu’idolâtre : ici
N6280 Ne considère pas exagérément ce qui n’a pas d’importance ; mais évite, tout de même, d’éprouver envers cela du mépris : ici
N6279 Ne te mets pas en colère contre les terribles défauts : Malhonnêteté, méchanceté, vulgarité… Ce sont les qualités qui sont d’exception : ici
N6278 Un sourire ? Un merveilleux cadeau, toujours accueilli comme tel. A toi de l’offrir comme si Dieu lui-même le donnait : ici
N6277 Si je ne sais pas faire place à l’autre, c’est que je suis bien vide ; sans espace : ici
N6276 Mouvements pacifistes, agressifs, polémiques ; une fausse paix, celle d’Aharon, veau d’or et orgies : ici
N6275 "Apaisé" ? Moins tu l’es, et plus tu emploies le mot… : ici
N6274 Les musulmans aiment la paix ? Courage minoritaire de défendre cette attitude, quand on est aveuglé par les sanguinaires obtus : ici
N6273 Un sentiment de supériorité ? Toujours trompeur, dévastateur. Tu te diminues, te berces d’illusions, fais de ton dieu une idole : ici
N6272 Des choses difficiles à accueillir ? Dis-les très bien : ici
N6271 Pas de réciprocité, qui répond à l’agressivité avec le même genre de méchanceté : ici
N6270 "Vous deviendrez tous communistes". Serge Cohen ; Frida Kahlo ; et tous ceux qui regrettent amèrement, en se considérant :comme innocents… ici
N6269 Sourire enjôleur, conquérant ; ce qu’il signifie : ici
N6268 Humbles jeux divers, qui ne font que tuer le temps, tandis que l’on s’enfuit, d’une manière un peu moins désagréable : ici
N6267 Un a priori talmudique d’innocence : Une jeune fille, un animal… Un préjugé de sérieux, de valeur, de légitimité : ici
N6266 Toi aussi, comme Dieu, et indépendamment de lui, sois proche de chaque être ; et de ceux qui ont le cœur brisé : ici
N6265 Toi aussi, comme Dieu, sois proche de chaque être ; et de ceux qui ont le cœur brisé : ici
N6264 Habacouc : La confiance, et agir comme juste. Non la mascarade des meurtriers qui infligent leur foi et qui tuent : ici
N6263 Voyeurisme malade : Quelles sont les histoires qui t’attirent, te fascinent, t’intéressent ? : ici
N6262 Un vide spirituel croissant, qui accable et vole la vie, tout comme la défunte religion : ici
N6261 Malheur ? Refus de latitude ; surtout pour soi. Ne pas souligner la tragédie. Ne pas imposer son incarcération à un roi tout :différent ici
N6260 Sans principes, tu n’as rien, et tu es malheureux ; ne pas te condamner, et, plutôt, t’aider. Prince éloigné de la royauté : ici
N6259 Comprends les manquements, comme normaux ; ne les condamne pas, sans faire intervenir l’indulgence : ici
N6258 Enfermé, il enferme : ici
N6257 Pascal : Misère de l’homme sans Dieu ? Je n’aime pas… Au contraire, grandeur de l’homme sans Dieu. Un chemin ? Le tien : ici
N6256 Jeu loufoque et pervers des élections américaines : ici
N6255 Le méchant, bourreau d’autrui mais aussi sa propre victime : Je ne suis en rien méchant ; c’est mon ennemi qui l’est, qui me harcèle, me poursuit : ici
N6254 Un menteur ? Un jour, il a menti… Mais il n’est pas forcément un menteur. Ne le considère pas, par méchanceté, comme un menteur : ici
N6253 Ce n’est pas parce que tu as affaire à un menteur que tu peux renoncer à la vérité : ici
N6252 Libérer chacun du ritualisme exacerbé, idolâtrie destructrice du moi : ici
N6251 Pas d’idées fixées sur une personne, une doctrine. Etre disposé à s’émerveiller, malgré tout le mal que l’on connaît d’un être : ici
N6250 L’agressif voile sa faiblesse ; mais il préfère la tendresse. Mais elle lui paraît tellement inaccessible… : ici
N6249 Ta fantaisie ? Elle m’est aussi précieuse que ma propre liberté. Ton bonheur vient de ta spontanéité vécue, et tu n’es pas soumis : ici
N6248 Ne vis pas en protestation contre la vulgarité. Elle ne mérite pas cela. Ne la déplore pas, ne t’en indigne pas : ici
N6247 Vis une sainteté d’exception ; non la routine des verbiages. Une parole qui est une vraie parole, une sainteté qui donne vie : ici
N6246 Talmud : Toute moquerie est interdite, sauf celle qui a trait à l’idolâtrie : ici
N6245 Libère le prisonnier ; mais non en lui disant que sa prison artificielle est stupide : ici
N6244 Le fanatique fait semblant qu’une foi l’anime ; mais il n’en a aucune : ici
N6243 L’être humain, facilement prisonnier du rite, sous toutes ses formes, visibles ou non : ici
N6242 Des jeunes filles juives, à Tchernovitz, se donnent à des Ukrainiens, pour survivre : ici
N6241 Un être qui refoule des vérités qui lui sont essentielles, il est inutile de les proférer pour lui, tandis qu’il se rend sourd et aveugle : ici
N6240 Pauvre, celui qui dit à n’importe qui : "Cher ami" : ici
N6239 Amour de la tragédie. La destruction, le carnage. L’agression meurtrière, le viol… L’insignifiance des sentiments : ici
N6238 Autodestruction rituelle. Disparaître dans le geste convenu, approuvé de tous ; choisir de ne pas exister : ici
N6237 Comprendre celui qui avait quelque chose, et qui a tout perdu. Sympathiser avec lui, le réconforter, le soutenir : ici
N6236 La religion, prétexte invisible pour le mal, et son stimulant : ici
N6235 Démocratie… Jeu dérisoire des deux partis, quand toute idée, schématisée, disparaît : ici
N6234 Une violence ? Décider à la place de quelqu’un : ici
N6233 On ne peut combler le fossé dans lequel macère l’ignorance : ici
N6232 L’ignorance, une douleur permanente, quand elle est consciente ; un respect pour le sage : ici
N6231 Si tu crois profondément que tu as entièrement raison, sur tous les sujets, que tu n’as aucun tort, inquiète-toi… : ici
N6230 Ne demande pas : Peut-être ne peut-on te donner. Laisse la beauté, quand elle peut s’offrir, te surprendre : ici
N6229 Ne mets personne en position d’infériorité : ici
N6228 Evite le mal, dans toutes ses facettes. N’en parle pas, ne t’y associe en rien : ici
N6227 L’être humain, pris entre l’économie, l’égoïsme, notamment amoureux, la guerre… : ici
N6226 Devant la haine que l’on éprouve envers toi, ne connais pas la même haine ; pour toi, la douceur, l’affection, la bénédiction : ici
N6225 Ne reproche à personne sa crispation, son agressivité, son manque de tendresse ; il ne pourrait t’écouter ; mais toi, vis la bonté : ici
N6224 Des qualités de sainteté. Il s’agit de ton vrai chemin ; non celui que te reprochent, durement, les "Protocoles" : ici
N6223 Admire, sans avoir à connaître : ici
N6222 Très malades et humbles, ils disent doucement, calmement, quand on les interroge : "Cela suit son cours" : ici
N6221 La maladie ? Une attitude polémique, perverse, envers chaque chose : ici
N6220 Une pauvre existence, tellement courante parmi les humains : ici
N6219 Celui que tu critiques, mesure aussi son mérite, au lieu d’être excessif dans la récusation : ici
N6218 Liberté réelle… Mode de vie, idées attitudes. Liberté si rare, malgré les prétentions et les masques : ici
N6217 Ne déclarer personne odieux démon. Cet être ne représente nullement tout le mal, et toi, le bien… : ici
N6216 A qui pauvre France est-elle censée être confiée, pour ses phynances ? A Michel Sapin, qui cumule trois fautes graves : ici
N6215 Le monde, sous le signe de la pauvreté essentielle : ici
N6214 Respecte toute faiblesse. Notamment celle de ton ennemi, empêtré dans ses crimes… : ici
N6213 Orthodoxie juive : C’est une mauvaise action de l’accentuer : ici
N6212 Ladon aux cent têtes, chacune parlant une langue différente : ici
N6211 Admettre l’égoïsme, qui règne partout ; au lieu d’en être tellement offusqué que l’on n’éprouve que de l’aversion pour les personnes : ici
N6210 Ne rien admettre tel quel, et tout embellir. Au lieu d’être partisan, de se vanter et de minimiser la valeur d’autrui : ici
N6209 Israël, Etat bourgeois. Etudier ? Mais il n’y a rien à étudier. La Tora ne sert à rien : ici
N6208 Israël, Etat bourgeois. Mépriser toutes les valeurs d’autrui, mais les adopter : ici
N6207 Israël, Etat bourgeois. Un avenir qui n’est conçu que de cette manière, sans jamais aucune paix : ici
N6206 Israël, Etat bourgeois. Personne n’a le droit d’avoir ses propres idées ; seulement celles de la foule, de tous. La norme irrécusable : ici
N6205 Israël, Etat bourgeois. Pas de mariage mixte, même si l’on est tout à fait détaché de règles aberrantes. Maintenir, pure, la race : ici
N6204 Israël, Etat bourgeois. La *mezouza* : ici
N6203 Israël, Etat bourgeois. La terre nous appartient, elle nous a été donnée par Dieu. Mais il n’y a pas de Dieu. Vraiment un miracle : ici
N6202 Israël, Etat bourgeois. L’ennemi est le plus fort, qui peut m’exclure de la société normale. J’en éprouve une peur panique, mythique : ici
N6201 Israël, Etat bourgeois. Par peur du pogrome, apprise dans le sang : ici
N6200 Qu’est-ce qu’un bourgeois ? Un être qui est incapable de réfléchir, qui s’y refuse obstinément, et se conforme à une coutume pitoyable ici
N6199 Haine, racisme, sentiment de supériorité, volonté de dominer ? Ne les fustige pas avec colère. Simplement, toi, ne sois pas ainsi : ici
N6198 Aimé Césaire : Ne pas être sommés de nous justifier : ici
N6197 Des opinions sur la supériorité blanche : ici
N6196 France civilisée et civilisatrice ? Discussions à l’Assemblée nationale… : ici
N6195 Source du crime collectif ? Le sentiment de supériorité : ici
N6194 La liberté, la justice, les innombrables droits ? Si possible, sans cette colère indignée qui n’est que l’expression de la haine : ici
N6193 Pierre-Henri Teitgen, ministre de la France d’Outre-Mer : L’égalité des salaires pour les Noirs ? 30 % de moins pour les Blancs : ici
N6192 Ma cause est tellement juste ! Elle appelle l’injustice et le sang, pour assouvir la soif maladive de mon dieu inepte. Lui résister : ici
N6191 Un adversaire politique ? Il ne représente nullement le mal absolu… : ici
N6190 La première perversion, la première ? "Je ne suis responsable de rien". Appuyé par l’action sociale, qui m’innocente radicalement : ici
N6189 En exil, le musulman se considère comme une victime. Arrogant, il a le droit de prendre possession de tout, et du genre de vie : ici
N6188 Des usages considérés comme normaux ; mais artificiels, la vie falsifiée : ici
N6187 Qui aime ? Celui qui est attentif aux douleurs paroxystiques d’autrui. Qui ne leur est en rien indifférent : ici
N6186 Tout dans un sourire, et rien d’autre. Aucune parole n’est nécessaire, qui n’est pas forcément parfaite, ni belle : ici
N6185 Le respect dû à un homme est son désir le plus profond. Ce par quoi il est humiliable, acculé à la mort volontaire : ici
N6184 Une insignifiance non décriée. Chacun a le droit de n’avoir ni personnalité ni caractère. Et toi, ne critique jamais cela : ici
N6183 Au meurtre s’associe la tristesse : ici
N6182 Toute une "sagesse", qui se limite à évoquer "le problème du mal", sans apprécier les merveilles de l’univers : ici
N6181 Silence devant le mal ; ne pas lui accorder une importance exorbitante : ici
N6180 "Emploi"… Tu n’es qu’un rouage, un esclave anonyme au milieu d’un processus impersonnel. Sans âme, utilisé… : ici
N6179 Une soif ardente de fécondité ? Admire-la, aime-la, protège-la. Laisse de côté tes tristes soifs patrimoniales, notariales… : ici
N6178 Cet être que tu rencontres, c’est peut-être la dernière fois… : ici
N6177 Ne juge pas mal un être, pour un acte isolé, sans grande importance. N’use pas de cette sauvagerie, au lieu d’être indulgent : ici
N6176 Ne souligne pas une solitude ; tout au contraire, offre présence et amitié : ici
N6175 Grave erreur : Refuser le corps, le récuser, le mépriser, le déprécier. Pas de distance, en toi, entre lui et ton être : ici
N6174 Plaidoyer hostile, ou qui soutient inconditionnellement. Une routine lassante, qui enlève tout intérêt à l’avis. Tu sais tout d’avance : ici
N6173 "Guemilout hassadim" ? Allaiter chaque être de sa bonté : ici
N6172 Jésus agonisant a demandé de l’eau ; on lui a donné du vinaigre. Inimaginable cruauté : ici
N6171 Valeur d’une personne : ici
N6170 Ce fuyard, il t’appartient de l’aider ; même s’il est sans scrupules, comme celui qui le poursuit : ici
N6169 Tu lèses quelqu’un par ta parole ? Une humiliation, une blessure, un souci. Au contraire, respecte et considère : ici
N6168 Ne parle pas d’amour, à qui ne peut ressentir cela ; contente-toi d’aimer, plutôt dans le secret que dans la proclamation tonitruante : ici
N6167 Une phrase malheureuse ? N’en tiens pas exagérément compte. Même si beaucoup de conflits à mort naissent de ce détail : ici
N6166 Etres privés de bonheur ; mais ils en sont très soucieux, et en parlent. Obsédés, avec leurs recettes infaillibles, mais inopérantes : ici
N6165 Un univers dans lequel règne l’agressivité, la concurrence qui tue ? Il est donné à chacun de ne pas entrer dans la mécanique serpentique : ici
N6164 Sébastien Castellion : "Calvin, tu appelles hérétique celui qui ne pense pas comme toi" : ici
N6163 Mécréant ! Tu ne crois pas à mes choses !... Je les vomis, elles me répugnent. Le fanatisme, outré, tue et agit en être ignoble : ici
N6162 Une personne a le droit de vivre ses passions comme ses aversions ; même si celles-ci la conduisent à la haine d’un patrimoine : ici
N6161 L’Etat apporte une certaine sécurité, qui est préférable au spectacle de chacun avalant les autres. Mais l’Etat, lui aussi, avale… : ici
N6160 N’attaque pas celui qui se rattache à une ethnie ; il n’est pas responsable de ses crimes ; n’en est pas forcément solidaire : ici
N6159 Une habitude courante du criminel : "Je suis une victime". Jamais je n’ai commis aucun mal. Napoléon, toujours attaqué : ici
N6158 Tu ne comprends pas certaines réactions ? Il ne t’appartient pas de les comprendre ; seulement, admets-les : ici
N6157 Empathie ? Mais non seulement envers des semblables… : ici
N6156 Cet être, ne pas l’isoler dans sa violence ; ne pas l’y confiner, ne pas l’y acculer : ici
N6155 Agressivité ? Pour remplacer l’autre : ici
N6154 Envers personne, je ne saurais éprouver la moindre hostilité : ici
N6153 Etonnant Renoir, devant Pissarro, haines antijuives de Degas. On peut haïr ainsi, sans que cela ne soit une honte ? Et tellement de beauté… : ici
N6152 Répercussions insidieuses de la sauvagerie sur chacun, dans son quotidien : ici
N6151 Embellir le monde, à partir de soi. Malgré tous ces tyrans révoltants, leurs idées fixes : ici
N6150 Respecter le mystère d’une personne, de ce qui l’occupe. Ses soifs, ses amours, ses indignations. Dictateurs froids : ici
N6149 Principe essentiel : Un immense respect pour chaque personne. Ce qui fait défaut au fanatique, qui n’est qu’un fléau : ici
N6148 L’esclave est celui qui est avide : ici
N6147 Le tyran cruel ne doit pas m’indigner ; me contenter de considérer qu’il est seulement celui qu’il est. Ne méritant ni attention ni intérêt : ici
N6146 Bénédiction ? Totalement guérir la solitude de chaque être : ici
N6145 Tout ce que fait l’être médiocre est marqué par sa médiocrité. N’aie dialogue avec lui que s’il peut et veut changer : ici
N6144 N’entre dans aucun conflit de la médiocrité. Islamisme primaire, inconsistant : ici
N6143 Ne pas faire abstraction du mérite des pères… Même si un être se conduit très mal, il est tout de même l’aboutissement d’une lignée : ici
N6142 L’être blasé malheureux, tandis que celui qui est généreux, confiant, aimant, connaît davantage le bonheur : ici
N6141 Pape François : "Seigneur, pardon pour autant de cruauté". Plutôt que de chercher le pardon de Dieu, plaindre les victimes : ici
N6140 Le mensonge s’accompagne volontiers de ses dénégations… : ici
N6139 Bénédiction ? Offrir toujours la première place à l’autre. Non l’assujettir, l’embrigader dans une armée anonyme : ici
N6138 Révéler à chacun celui qu’il est vraiment : ce que sa conception de lui-même tend à lui masquer. Légitimité, illégitimité : ici
N6137 L’esclavage, jamais remis en question ; se rengorger, se considérer "supérieur". Quand on est incurablement mauvais : ici
N6136 Terrible faute : Vouloir faire prévaloir sa volonté. Une relation sans contenu, son sel correspond seulement à un enjeu de pouvoir : ici
N6135 Ne pas attendre qu’un imbécile orgueilleux sache celui qu’il est : ici
N6134 Réponse à un sourire : Il me sourit, mais surtout se sourit. Un univers de tendresse, dans lequel la vie personnelle trouve sa place : ici
N6133 Ce qui est le plus précieux ? Une attention sympathisante. Une présence, un appui compréhensif : ici
N6132 Ne pas fustiger, mécaniquement, nationalisme, autarcie, repli sur soi, fierté de race. Une médiocrité banale, insignifiante : ici
N6131 Ne pas accorder une importance excessive aux chefs politiques. Ne pas entrer dans leur jeu morbide : ici
N6130 Ministres qui mentent ? Je ne peux imaginer qu’ils soient honnêtes… Mais aussi, ne pas les condamner systématiquement : ici
N6129 Le pouvoir se caractérise par l’arrogance ; c’est pour cette raison que tout être libre le déteste : ici
N6128 Vie dans un univers extrêmement confiné ; pourtant, un acte de générosité, montrant un peu de vie, est vraiment apprécié : ici
N6127 Ne martèle pas, comme avec un couperet implacable, sur le mode de la condamnation : Tu es ceci… : ici
N6126 Ne fustige pas, férocement, les voraces : que serais-tu donc toi-même ? Plutôt que de rire, en humoriste, des autres, sois généreux : ici
N6125 Une comédie vantarde, que l’on se joue fréquemment à soi-même : "Je suis sévère envers moi, indulgent pour les autres" : ici
N6124 Variétés infinies de ma cruauté : Ne pas accepter que tu penses ce que tu penses, que tu dises ce que tu dis : ici
N6123 Démocratie : Des chefs choisis, non pour leurs capacités ni leur honnêteté, mais pour leur aptitude à tout faire croire. De belles conséquences : ici
N6122 Des politicards implacables envers leurs rivaux : Tout ce qu’ils font est mauvais ; eux, aux contraire, agiraient parfaitement : ici
N6121 Manque de maturité : La dialectique paradis-enfer, dans une métaphysique tragique de la désespérance : ici
N6120 Il croit en quelque chose, en est fier. Des événements des siens le plongent dans la honte. N’ironise pas, ne sois pas cruel : ici
N6119 Je peux, sans honte, éviter la fréquentation d’un être insignifiant. Je ne viole pas, alors, mes principes ; dans l’absence d’échange : ici
N6118 Quitter complètement le rite, sans être impressionné par son impact psychologique : ici
N6117 L’hostilité pleine de soupçon et d’insinuation, la toile de fond des relations entre les personnes et les peuples : ici
N6116 Etrange folie, celle qui n’accueille pas tout être avec bonheur et joie ; beaucoup de vraiment dérangés, nation, religion… : ici
N6115 Ceux qui sont lésés, qui ne le savent pas même, sois proche d’eux et soutiens-les : ici
N6114 Le chemin d’autrui ? Dans une vie délabrée, la rage impuissante : le détruire, haïr : ici
N6113 Variations infinies autour du "c’est la faute de tous les autres". Jamais la mienne : ici
N6112 Dieu ne se conduit pas tyranniquement avec ses créatures ; toi aussi, acquiers, résolument, cette qualité, et aime les êtres différents de toi : ici
N6111 George Bernard Shaw : "J’aime les opinions tranchées, condition que je les partage"… Non reconnaissance d’aucune différence : ici
N6110 Quelques qualités essentielles, au lieu que les furieux récusent et condamnent, dans la rage : ici
N6109 Excité pour le mal, utilisant l’autre ; lui qui est moi : ici
N6108 Les croyances d’autrui seraient ineptes ? Non… Sais-tu les ressentir comme précieuses ? La méchanceté récuse : ici
N6107 "Je suis furieux contre ma vie, donc contre chacun. Je ne peux qu’être agressif, haineux, hostile contre tout être" : ici
N6106 Découvre ; ne te contente pas de ce que tu as déjà acquis. Si tu demeures tel que tu as été, tu es en plein déclin : ici
N6105 Jamais un ton triomphant ; celui qui a entièrement raison. Qui est fort, irrésistible : ici
N6104 Soleil dans mes paroles à chacun ? Egalement à propos des dirigeants politiques. La générosité ne concerne pas seulement les aimables : ici
N6103 Ecœurement et dégoût relatif aux actes ignobles ou minables des hommes politiques. Faire semblant que certains sont convenables… : ici
N6102 Dans ta parole, évite, comme méprisable, toute sorte de plaidoyer. Toute valorisation, abusive, de toi : ici
N6101 Romain-Rolland : Dans Jean-Christophe, la bonne, Maria, non aimée, se venge sur le petit chien, à coups de pied : ici
N6100 Le pauvre, pauvre homme, est celui qui considère que tout le mal vient des autres… : ici
N6099 Certains, quand une personne les croise, peuvent ne pas sourire… Prisonniers d’une existence sordide : ici
N6098 Ne dis rien à une personne, qui souligne, pour elle, son origine. Ne blesse pas, n’humilie pas ; considère qu’une personne est estimable : ici
N6097 Considère ce qui est normal comme normal. Ne t’étonne pas de voir que certaines vertus sont vivantes chez des êtres de la vie quotidienne : ici
N6096 Un regard qui ne cherche pas à récuser. Je te regarde, pour t’aimer, t’accueillir, agir avec toi et pour toi : ici
N6095 Démocratie ? Rapport de forces masqué, impitoyable : ici
N6094 Puritanisme ? Le mal, présenté comme étant le bien. Refoulement, hypocrisie, vertus prétendues, dans la cruauté : ici
N6093 Ils mentent ? Mais bien sûr… C’est leur fonction essentielle. Jamais politicien n’a honte de ses mensonges, pour une si bonne cause : ici
N6092 Ne te soucie pas de ton intérêt ; ne te justifie de rien : ici
N6091 Pour le méchant, le bonheur est insaisissable : ici
N6090 Discerner et bonheur et malheur, en une personne ; dans les deux cas, ton attention frémissante peut lui être utile : ici
N6089 Une conjonction très courante : Bourgeois, craintif, conformiste, soumis. Tu peux difficilement avoir un ami avec "ça" : ici
N6088 Pendant toute ta carrière, tu as peiné, obscur cheval de labour docile et entêté. Maintenant, tu serais… cultivé : ici
N6087 Aimer chaque être ? Sans effort. Non les prodiges, acrobatiques, d’une discipline acceptée ; mais la réalité des sentiments : ici
N6086 Offrir à chacun l’immense bonheur de pouvoir parler de soi, d’être écouté avec intérêt, sympathie et perspicacité : ici
N6085 Aimer son prochain ? Instaurer un intérêt passionné dans toute relation ; non la banalité qui voit couler, tristement, une vie sans ntérêt : ici
N6084 Matthieu et Luc : Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés : ici
N6083 Moché ne critique Israël qu’au moment de mourir : ici
N6082 Un compliment ? "Tu vois des choses que d’autres ne voient pas". Tempérer une critique par une louange… : ici
N6081 Haine gratuite ? De la gratuité. *Hinam*, 98, les 98 malédictions de *ki tavo*. Au contraire, le chemin splendide d’amour de la gratuité : ici
N6080 Bonheur ? Pleinement vivre avec toutes les qualités que l’on a reçues. Non une sous-vie d’amibe passive et distraite : ici
N6079 Comme je déteste ta foi ! Mais c’est parce que tu es un monstre : ici
N6078 En quoi ta foi t’apport-t-elle une valeur quelconque ? En quoi t’embellit-elle ? Dans ton être, dans ta relation avec les autres ? : ici
N6077 Une grande considération pour chacun, non mécanique : Une vraie parole, qui tient compte de la réalité d’un être : ici
N6076 Que l’on ne t’entende pas prononcer le nom d’une idole ; et non seulement d’une idole, des événements qui agitent les êtres : ici
N6075 Souvent, l’être monstrueux ne se rend pas compte de sa monstruosité. Il la cache, au fond de son habitude : ici
N6074 Dieu est mort ? Mais bien entendu ! Tout est donc permis. Il faut tout innocenter, au nom de la liberté, même le crime… : ici
N6073 Le méchant ? Un malheur masqué : ici
N6072 Ce qui me paraît important, ne pas chercher à l’imposer à autrui. Le contraire du fanatisme : ici
N6071 Ambiguïté de l’horreur de l’homosexualité, autojustificatrice. C’est que je suis normal, moi, aimant toutes les femmes, moi… : ici
N6070 Si tu hais, tu considères qu’en ce que tu hais il n’y a que du mal, de la laideur. Mais comme tu mens ! : ici
N6069 Promesse de l’embellir. Embellir ? Elever ce que je regarde : ici
N6068 Honnêteté ? Ce qui n’est pas à moi n’est pas à moi. Ou bien voler Dieu, ne reconnaître aucune règle pudique : ici
N6067 Ta beauté ? Ta valeur ? Ta grandeur ? Ta noblesse ? Ta fraîcheur ? Sache souvent t’émerveiller, en parlant d’une personne : ici
N6066 Les guerres ? Parce que tu banalises l’indignation à propos d’une injustice. On ne peut rien tirer de toi, et on ne peut que te tuer : ici
N6065 Ne minimise rien, dans l’injuste. La souffrance d’un être ; ne lui attribue pas une intelligence déficiente. Ne simplifie pas, ne généralise pas : ici
N6064 On devient ce dont on parle : ici
N6063 Simplifier, amis, ennemis… : ici
N6062 Quand tu dis : "ils sont ceci", ton intelligence n’est plus. Fanatiques, haineux, emplis de préjugés. Kant, Voltaire,nationalistes, cientistes : ici
N6061 Un stéréotype, parmi d’autres : "Dans les bibliothèques, les femmes cherchent seulement des amants…" : ici
N6060 Négliger, en irresponsable, de prêter attention à la réalité de totothéismes, plus ou moins méritoires et pervers : ici
N6059 Des grimaces apaisantes, dans une sorte de connivence intime implicite, qui visent à pacifier, à masquer la réalité plus calculatrice : ici
N6058 Ne donne jamais assise à rancune : ici
N6057 Chacun a droit à sa bêtise : ici
N6056 Ne relève pas ce qui détruit l’aura d’une personne : ici
N6055 Pas de mièvrerie dans le jugement. Que la douceur ne te rende tout de même pas stupide… : ici
N6054 Es-tu capable de cela ? Ni vengeance ni détestation… Aucune attitude de polémique envers autrui, de règlement, aigre, de comptes : ici
N6053 Manque d’envergure, de maturité, encore plus que la cruauté qui rode : ici
N6052 Tu parles de Dieu, vivant ou mort… Mais es-tu bien qualifié pour le faire ? Toi qu’il a créé… : ici
N6051 Tu "crois", tu ne "crois pas", qu’importe ? Avec ou sans haine, avec ou sans la reconnaissance d’autrui, de la légitimité de son être : ici
N6050 Ne fais subir à personne les dégâts qui correspondent aux défauts de sa race ; tu serais trop injuste, même si c’est la règle : ici
N6049 Bonheur ? Quand on aime sa vie, sa situation, ses fantaisies possibles, le caractère non dramatique de la vie de l’instant : ici
N6048 Tu l’aimes, ce prochain ? Aime-le réellement… Dans son caprice, ses impulsions, ses contradictions, sa mauvaiseté… : ici
N6047 Dans un conflit, la mauvaise foi est au premier plan. Chacun accuse l’autre de ses propres fautes… : ici
N6046 Relation entre les êtres ? Offrir toujours nouveauté, joie, imprévu ; le contraire de la routine morne, dans ses sillages usés : ici
N6045 Si tu ne reconnais pas un être, tu es aveugle ; incompréhension, aversion, haine : ici
N6044 Tu n’es que religion et ethnie ? Quelle honte ! : ici
N6043 Tu fais semblant que tes crimes ethniques sont voués au bien, ce qui les justifie ; que ton dieu les innocente… : ici
N6042 Paro : Qui est Dieu ? Le méchant : Quel est ce service, pour vous ? : ici
N6041 Je me suis souvent trompé, et mes amours ont fréquemment été sanglants ; mais mon jugement est perspicace, et j’ai toujours raison : ici
N6040 L’ennemi est si souvent petit, dans son plaidoyer de mauvaise foi : "Comme je suis, moi, convenable"… : ici
N6039 Méchamment persécuter, et ne jamais réparer, ni regretter : ici
N6038 Je m’acharne sur toi, qui aimes, alors que je ne suis, moi, que détestation opiniâtre. Je ne saurais admettre un amour dont je suis privé ici
N6037 Ne connaissant pas l’amour, fustiger l’amour ; narquois, méprisant, implacable : ici
N6036 Un chef politique ? Racisme, xénophobie, misogynie ? De quoi plaire profondément à tout un peuple très semblable : ici
N6035 Tu t’extasies, admirant la beauté, la générosité des êtres ; ou bien, au contraire, l’œil mauvais, tu déplores leur veulerie, leur méchanceté : ici
N6034 Erich Fromm décrit l’esclave contemporain, dépourvu de soi : ici
N6033 Nier la réalité de Dieu ? Un excellent moyen, qui autorise toute action perverse : ici
N6032 Des êtres libres ? Une revendication maladive, dans la forfanterie ; en réalité, la mascarade de l’esclave vaguement déguisé : ici
N6031 Une contenance ? Les gestes automatiques, routiniers, sans intérêt ni vie. Affecter d’être vivant, plein d’assurance… : ici
N6030 Certains êtres, tout aimants, souriants ; d’autres, mornes, hostiles, murés dans leur solitude agressive du soupçon. Haine et désespoir : ici
N6029 Certains ne t’écoutent pas, ne te parlent pas à toi… : ici
N6028 La lampe attire tellement les petits papillons devenus grands, dirigeants sans contrôle. Ils volent le trésor, et brûlent : ici
N6027 Tu es attaqué, tu te défends… Si mal, que tu confirmes à quel point tu es dans ton tort : ici
N6026 Tu as le droit de détruire ; mais tu es responsable de tous les dommages que tu causes, devant, au contraire, tout embellir : ici
N6025 Chacun a son histoire inscrite sur son visage : ici
N6024 Tu n’es nullement "supérieur" à qui que ce soit, malgré ta vantardise honteuse tenace : ici
N6023 Ne pas être heureux de voir mes antipathies confirmées par les échecs d’une personne : une odieuse attitude : ici
N6022 L’autre ? Ce qui importe, c’est sa parole à lui, sa manière de concevoir la vie ; ses colères, ses indignations. Non les tiennes : ici
N6021 Une rage destructrice. Du fond du néant, anéantir celui que l’on respecte, que l’on admire. Un hurlement meurtrier : ici
N6020 Une attitude craintive et mensongère : "Je n’ai jamais dit ça…" Ta mémoire n’est rien, si la mienne a oublié… : ici
N6019 Le mal est bien dévoyé ; il se fixe sur lui, le détourne de sa finalité normale, et y insinue la folie : ici
N6018 Obsession du mal ? Elle n’est pas plus mauvaise que le mal lui-même. Toute obsession est folie, fascination, désir : ici
N6017 Te dispenser de la loi. Non te soumettre, aveuglément, inexorablement, méchamment à elle : ici
N6016 Une pièce, "l’Invité", de David Pharao. Jouer avec la terreur : ici
N6015 Une seule marque de la bêtise de l’orgueil ? Elle suffit pour que tu connaisses bien un être. Mais écoute-le, malgré cela : ici
N6014 Tu es capable d’amour ? Tu allaites tous les bébés ? Ne leur reproche pas leur double haine, quand ils ont grandi : ici
N6013 Mirage d’un but mercantile, évanescent, dans lequel l’avide disparaît, quand il croit bourgeoisement se trouver, dans la richesse : ici
N6012 La grandeur, la noblesse ; Abraham et Itshak. Ou bien, le seul désir de s’enrichir, qui détruit celui qui s’y adonne : ici
N6011 Moi, le bien… Tous les autres, corrompus et mensongers, ne sont que des variétés de mal. Tandis que j’assassine, pour le bien : ici
N6010 J’aime le mal, je m’en délecte. Les horreurs, les cruautés. "Aucun spectacle plus meurtrier depuis si longtemps"… : ici
N6009 Peuples du monde… La joie du mal, appuyé, révéré. Innocenter le plus coupable, accabler et condamner le juste : ici
N6008 Les *midot* et les *mitsvot* se contiennent les unes les autres. Mais les qualités de relation sont les plus importantes, vitales : ici
N6007 Aime le confort de chacun. La joie dans sa vie, sa volupté de connaître un chemin personnel. Un artiste, original, fin : ici
N6006 Aime le caprice, la fantaisie de chacun ; au lieu de la blâmer avec indignation, parce qu’ils violent l’insignifiance de ta vie : ici
N6005 Le pape François accueille des migrants ; il ne distingue pas entre chrétiens et non chrétiens : "Tous sont enfants de Dieu"… : ici
N6004 Talmud : Celui qui donne à une femme de l’argent, pièce par pièce, pour contempler sa beauté, n’a pas de part au monde futur : ici
N6003 Je suis responsable de mes actes, d’abord envers moi ; également, envers tout être. Et envers Dieu : ici
N6002 Ce n’est pas parce que tu joues intelligemment avec certaines idées que tu progresses… Tu es dupe de tes mensonges, et moi, davantage encore : ici
N6001 Tu es amoureux, inspiré par un regard qui bénit… Au milieu de fauves qui sont à l’affût, prêts à bondir. Ne sois pas si naïf… : ici
N6000 Tu fais semblant de déplorer les massacres des fanatiques, leurs superstitions, mais tu en fais autant, impitoyable envers Israël : ici
N5999 Avant guerre, à Berlin, à la synagogue, une place est réservée aux étrangers, les non-berlinois : ici
N5998 Tu es bien plus proche de celui qui est dans la détresse que de l’être qui est censé partager tes certitudes : ici
N5997 Personne n’est au même niveau qu’aucun autre. Ne pas faire semblant que c’est le cas… Des jugements aventureux : ici
N5996 Ce qui t’empêche de réellement vivre, c’est ta facilité à te ranger à l’opinion de tous : ici
N5995 Tu n’acceptes pas l’exclusion de Méir, parmi les sages ? Dieu te donne raison. Sois toujours ainsi : ici
N5994 Ne renvoie personne à aucune règle ; celle que tu adoptes, pour toi, ne vaut en rien pour une autre personne : ici
N5993 Une mentalité qui est gouvernée par la règle ? Bourgeoisie, garde-fou qui oblitère toute beauté. Un rappel à l’ordre qui est un meurtre : ici
N5992 Ibn Azm est outré de constater la dignité et le pouvoir de Rabi Chemouel haNaguid, ibn Nagréla : Un dhimmi… : ici
N5991 Sans souci excessif de l’opinion d’autrui ; mais de lui, oui : ici
N5990 Un acte de bonté-beauté transforme radicalement la vie d’un être, plus haut que toute grisaille et désarroi : ici
N5989 Tu ne sais rien de la vie d’un inconnu ; peut-être lui est-elle très difficile ? Sympathise avec lui, et ne sois en rien brutal : ici
N5988 Ceux qui n’ont rien se plaignent amèrement ; offrir tout autre chose, une bénédiction. C’est à toi de savoir comment : ici
N5987 "Adouber"… Un terme de chevalerie, au cœur de la grossièreté : ici
N5986 N’attache pas une importance excessive aux défauts, faiblesses, laideurs des êtres : ici
N5985 Un langage incontrôlé : Se servir, n’importe comment, dans la "bouillie publicitaire" (Charles Dantzig), du terme "authenticité" : ici
N5984 Celui qui a tout raté, dans ses engagements politiques, cherche des sauveurs miraculeux, et il est enclin à les adorer : ici
N5983 On prend tranquillement leur vie à des êtres, sous des prétextes divins. Assassins islamistes, alors que Dieu donne la vie : ici
N5982 Ne te moque pas d’un nom, avec tout ce qu’il évoque, lié à l’histoire d’une personne. Elle n’y peut vraiment rien… : ici
N5981 Jésus calomnie Israël : On t’a dit, aime ton prochain et aime ton ennemi. Comment accueilles-tu la haine chrétienne, celle de l’islam ? : ici
N5980 Jésus calomnie Israël : On t’a dit, aime ton prochain et aime ton ennemi. Nulle part, dans les textes d’Israël, cette haine… : ici
N5979 Le plus important pour toi ? Connaître et vivre toutes les indulgences. Dieu t’aime, pour rien il ne t’en veut : ici
N5978 Toi, tu es de bonne humeur ? N’agresse pas celui qui est triste, en étant suffisant et impérieux : ici
N5977 Tellement de richesses, dans de nombreux domaines ; et pourtant, rien : ici
N5976 La laideur ne me concerne pas ; mais si je le dis, je suis devenu laid : ici
N5975 Respecte celui qui est avide de pouvoir. Ne méprise pas sa soif, qui révèle une vacuité qui le voit immobile, bête à l’affût : ici
N5974 Ne renvoie personne à sa responsabilité. Drapé dans ton odieuse bourgeoisie, ne te récrie pas, ne t’indigne pas, ne tue pas : ici
N5973 Se fâcher pour un rien ? Une conséquence de blessures. Reconnais l’origine d’une susceptibilité exagérée, maladive : ici
N5972 La plupart des conduites correspondent à des réflexes, non à un jugement, à l’expression d’une intelligence : ici
N5971 Un ancien communiste peut être totalitaire, ou non. Libre, ou non. Ne le juge pas suivant ses attitudes, lors de ses années sombres : ici
N5970 Aucune opinion simplificatrice, cruelle, sur autrui : ici
N5969 Etre *melamed zekhout* : Recherchant le mérite. Même quand il est opiniâtrement caché : ici
N5968 Ne pas penser, ni dire : "Tu es totalitaire". Ne pas l’être, soi-même, est bien plus important. Ecouter, sympathiser, apprécier : ici
N5967 Blessé par les souffrances subies, démesurées, un être est devenu agressif, soupçonneux ; il a besoin d’être "ouvert" : ici
N5966 Criminels ? Méchants et malades. Ayant une appréciation délirante sur la vie : ici
N5965 Stupidité juive : Ceux qui sont issus d’Israël ne sont pas les seuls à avoir des qualités : ici
N5964 Une vérité toute simple, qu’Israël n’a jamais encore comprise : Tout être a sa propre valeur, indépendamment de son origine : ici
N5963 Transformer, pour chacun, le mal en bonheur ? C’est la sainteté qui t’est prescrite, qui bénit efficacement. L’essentiel : ici
N5962 Ne parle pas, inutilement, d’amour à celui qui est habité, corrodé par la haine. Une bénédiction, mais non une doctrine : ici
N5961 Celui qui veut que tu disparaisses, comme personne ou comme peuple ? Ne pas me laisser aller à l’instinct de vengeance : ici
N5960 Celui qui a un patrimoine aime que les autres en aient un. Les autres déclarent que ce bonheur est illégitime, outrancier : ici
N5959 Toute règle est forcément étouffante, vaine. D’autant plus qu’elle est imposée. Une liberté, qui aime ne pas nuire : ici
N5958 Un être blessé ? Tu le rencontres justement pour le guérir. Avec les multiples blessures qui s’acharnent sur les hommes, les défigurent : ici
N5957 Akira Kurosawa, dans Barberousse, extraordinaire médecin; il ouvre une femme malade, repliée sur elle-même, à l’amour : ici
N5956 Un regard amoureux sur chaque être ; il est frère, ayant tété la générosité de la même mère : ici
N5955 Non hypnotiser, en prenant, voulant assujettir, mais savoir donner, combler. Bénir, exactement selon le désir le plus grand de l’autre : ici
N5954 Seulement offrir du bonheur ; jamais un poison. Quelle cruauté, dans la fausse bonté qui culpabilise et anéantit ! : ici
N5953 Ne ramène personne, dans sa personnalité, à un conformisme revêche. Ne ratatine ton opinion sur lui, qui le restreint, fait de lui :un fossile ici
N5952 De chacun des anges, Moché reçoit un cadeau. Ainsi en est-il de chacun, dans chaque circonstance de sa vie. Le reconnaître, reconnaissant : ici
N5951 Une famille ne doit pas être discréditée à cause du comportement d’un seul : ici
N5950 Il y a si peu de dirigeants convenables, aux Etats-Unis ? Les mêmes, le cloaque nauséabond, la bêtise ? : ici
N5949 Eviter les conversations de mort, de conflit, de revendications. La vie dans le monde ? Une plainte chronique, la violence, le manque d’amour : ici
N5948 Ne dis pas : "Narcissique", "corrompu", "primaire", "illettré", "inculte"… Existe, sans le simplisme de ces condamnations : ici
N5947 Attitude outrageuse des parents envers leurs enfants, considérés comme irresponsables et débiles : ici
N5946 L’âne de ton ennemi ploie sous sa charge ? Aide-le ! Cet âne, c’est le chef de l’Etat, en tout répugnant et sanguinaire : ici
N5945 Rabi Nahman de Braslav : Chacun a un secret que personne d’autre ne connaît. Tu n’es en concurrence avec personne : ici
N5944 Tu es athée ? C’st très bien. Mais pourquoi une attitude chronique de tristesse, qui reconnaît et déplore le mal, désabusée, sans espoir ? : ici
N5943 *Anché beliaal*. Des hommes sans principes, sans morale. Avides et tueurs. Bandits, chefs d’Etat, hommes de religion : ici
N5942 Je cède la place. On me dit : "Il y a de la place pour tout le monde". Quand on ne cherche pas à prendre la place, il y a de la place : ici
N5941 Arrogance qui est bêtise : Tu dois penser comme moi, vivre comme moi. Si tu oses connaître une originalité quelconque, tu mérites la mort : ici
N5940 Les dirigeants du monde, les médias : Ils ne te parlent que des crimes… Restreignant ton horizon à la mauvaiseté : ici
N5939 Martin Buber : "Le nationalisme, c’est l’égoïsme collectif". Réponse de Weizmann à Einstein qui s’inquiète du sort des Arabes en Palestine : ici
N5938 Quand on n’a pas d’être vrai, on tente, bourgeoisement, de s’en fabriquer un, postiche. Arbre généalogique, patrimoine immobilier : ici
N5937 Celui qui ne connaît que la sauvagerie ambiante, ne lui parle pas d’amour. Un amour qui comble, et non qui blesse : ici
N5936 Habitude ? Elle facilite, séduit. Elle ensorcelle, détruit : ici
N5935 Un vrai sourire est accueilli comme tel. Bénédiction, cadeau, offrande : ici
N5934 Bénir et aîné : ici
N5933 La désacralisation, sans sacré, une habitude invétérée, perverse : ici
N5932 Le pire des formalismes est intellectuel. Il conduit à la répugnance envers la nouveauté, le génie. Il extermine l’invention : ici
N5931 Les fanatiques, les criminels, s’adossent les uns aux autres, dans leurs affirmations aberrantes, qui se confortent : ici
N5930 Politiquement soumis, et non seulement correct : "Violence" ? Non, méchanceté : ici
N5929 Amour caché, dans l’atmosphère quotidienne du crime. Ne pas user de paradoxes incompréhensibles : ici
N5928 Ils seront bénis. Que leur parvienne leur bonheur. Qu’il ne soit pas séparé d’eux : ici
N5927 Inventer sans cesse de nouvelles formes d’amour. Au lieu de se contenter des habitudes bourgeoises, bien placides, mièvres : ici
N5926 Donner tellement… Mais ce qui est ardemment désiré. Non ce que l’on considère, soi-même, comme excellent. Son désir, avant le tien : ici
N5925 Ta générosité, certaine. Que chacun puisse, à tout instant, compter sur ta bonté. Qu’il ne doive en rien s’en assurer, émerveillé : ici
N5924 Un amour, quels que soient les sentiments d’autrui, notamment collectifs. Tu n’as nullement besoin d’être apprécié pour aimer : ici
N5923 Aimer ; mais non en antidote à la haine, pour lui enlever sa virulence, sa raison d’être, une publicité parmi les autres : ici
N5922 Pas de jugement sévère, Juifs, chrétiens, musulmans ; malgré les sauvageries. Qu’une douceur fraternelle t’anime malgré tout : ici
N5921 Bourgeoisie : Hypocrisie, argent, semblant religieux, convenabilité apparente. La mort ; une idolâtrie, parmi les autres : ici
N5920 La foi ? Une prison, plus ou moins tragique. Aie pitié du prisonnier, au lieu de l’accabler, en plus de ses souffrances de torturé par le dieu : ici
N5919 Ne revendique pas fièrement ta valeur. Comme tu étais seul à en avoir. C’est l’erreur d’Israël, qui le fait ressentir comme odieux : ici
N5918 Je suis celui que je suis ; quel bonheur infini ! Mais la plupart, épouvantés par leur personne, cherchent seulement à disparaître dans le néant : ici
N5917 Ne faire aucune place à la publicité, à la propagande : deux variétés. Me convaincre, me subjuguer, m’inclure ? Univers du mal : ici
N5916 Expliquer le malheur ? Jacasser. Au lieu de se taire, d’être présent, amical, proche : ici
N5915 L’antisémitisme, conséquence de la propagande juive. La vantardise monstrueuse, qui se délecte d’une… "élection" : ici
N5914 Publicité et propagande ? L’univers du quotidien pour les rhinocéros. Le mal, le mensonge, la vulgarité. Et la bêtise : ici
N5913 Un sourire est un cadeau, sans intention particulière. Qu’il soit offert et reçu dans la sincérité : ici
N5912 Relents de faute première… Ne pas dresser l’intelligence contre la volupté ; jouir de l’instant, sans restriction invitant à la pensée : ici
N5911 Comment te considères-tu ? Aimes-tu passionnément tout ce que tu fais ? Ou bien, subis-tu, désolé, une existence d’esclave ? : ici
N5910 Dans un conflit, chacun tend à condamner, d’une manière virulente et indignée, l’autre. Pas tellement fondée : ici
N5909 Dans tes procès en corruption, tu te dis, opiniâtrement, innocent. Et si tu plaides coupable, il s’agit d’un artifice d’innocent… : ici
N5908 Abus courant du conformisme : ici
N5907 Aie pitié de la lassitude. De celui qui n’a pas la force d’espérer. Sans dieu, ou seulement un dieu démoniaque, usé, fatigué… : ici
N5906 S’inscrire en faux… En vrai. Marquer sa personnalité, même si on ne pense guère ce que l’on exprime… : ici
N5905 Savoir aussi bien parler que se taire… : ici
N5904 Morales fictives ? Faire semblant que l’on s’exhorte au bien, qui est tellement naturel. Mais avec une méchanceté sous-jacente : ici
N5903 Juger son disciple, c’est le tuer : ici
N5902 Police et corruption ? Les deux spécialités vont ensemble. Au point que, la plupart du temps, elles sont indiscernables l’une de l’autre : ici
N5901 Des théories séduisantes, mais outrées. N’en sois pas dupe, ne contracte pas une admiration que rien ne justifie : ici
N5900 Désespérément, les politiciens cherchent la respectabilité. Sans elle, ils ne méritent pas leur propre estime ; ils choisissent le mensonge : ici
N5899 Un homme souffre, tu ne dois pas l’accabler. Mais tu es critique envers lui. Choisis le silence, qui évite l’agression : ici
N5898 Lucullus ? Il dîne chez Lucullus… : ici
N5897 Deux politiciens parlent d’un troisième : "Il ment tout le temps". Nous non… Sarkozy et Obama se trouvent complices : ici
N5896 Celui qui recherche, avant tout, son intérêt, ne voit rien d’autre. Il est sans vertu, sans générosité : ici
N5895 Les êtres petits se précipitent sur les monstres qui sont tombés ; ils les accablent, se moquent d’eux, jouissent de leur malheur : ici
N5894 Une vie sans horizon, sans but et sans joie ? Sois particulièrement prévenant : ici
N5893 Ne dis pas : Il ne vit que pour lui. Même si c’est parfaitement vrai, n’aie pas cette méchanceté, qui l’enfonce dans son égoïsme : ici
N5892 "J’ai eu tellement de bonnes années que je ne peux me plaindre de rien" : ici
N5891 Avez-vous eu peur dans le danger ? "Dieu sait ce qu’il fait" : ici
N5890 Prière : Que mon âme soit poussière pour chacun : ici
N5889 Barbares, selon le Talmud ? Ceux qui vont nus. Qui montrent à tous, obscène, leur unique soif, celle du "pouvoir" : ici
N5888 Attitude de juste envers chaque personne ? Silence, respect et admiration : ici
N5887 Mots réduits, comme l’être, au mécanisme : La voiture, Internet, téléphone… Un cadre rassurant de vie apparente : ici
N5886 Si j’aime, personne, jamais, ne peut me décevoir ; sauf si je suis incapable de voir : ici
N5885 Christianisme : Voler sans s’en rendre compte, sans s’en considérer coupable, en cas de lucidité : ici
N5884 Il est très improbable que tu trouves chez un inconnu les qualités les plus précieuses ; renonces-y, d’emblée : ici
N5883 Tu es indigné par la pratique universelle qui frappe le bouc émissaire ; mais que fais-tu ? La même chose : ici
N5882 Une bêtise générale, doublée de méchanceté : Ce que je pense est bon et vrai, ce qui en diffère est mauvais et stupide : ici
N5881 Je vis un amour, dans la noblesse, la grandeur, la beauté. Autrement, rien, et je le sais. Haineux, ou malheureux : ici
N5880 Qu’ai-je dans ma vie ? Quelque chose ? Ou rien ? : ici
N5879 Tes qualités ? Dans leur profondeur. Non pour que tu t’en vantes ; ni pour que tu en retires avantage : ici
N5878 Apartheid, à propos d’Israël ? Une simple analogie : ici
N5877 La médiocrité ne sait qu’imiter. Elle se conforme, s’anéantit devant la force incontestable : ici
N5876 Seulement si tu fais place à l’autre, dans l’amour, malgré les divergences, tu existes pour lui et pour toi : ici
N5875 L’affirmation sans cesse répétée : "Le christianisme est supérieur au judaïsme, les Juifs doivent se convertir". Toi, ne sois pas ainsi : ici
N5874 Une noblesse qui se revendique n’est rien : ici
N5873 Un compliment qui ne soit pas dépréciatif de la deuxième moitié, injuste et désabusé, vindicatif : ici
N5872 Savoir accueillir avec bienveillance même le nationalisme et la religion. Au lieu de les vomir, pour leur méchanceté, leur médiocrité : ici
N5871 La capacité d’émerveillement ? Le bonheur même : ici
N5870 Il faut pouvoir discerner les fautes que l’on commet ; ce n’est pas donné à tous. Ne pas exiger cette lucidité impossible : ici
N5869 Une très grave crise mondiale, après les cruautés inouïes du 20 ème siècle : ici
N5868 --- Prenez de bonnes résolutions. --- Je n’ai pas besoin de bonnes résolutions. Il me suffit de bien agir : ici
N5867 --- Faites ceci, comme le dit la Tora. --- Ce n’est pas parce qu’elle le dit que je dois m’y conformer : ici
N5866 Faire confiance. Au lieu de gâcher la vie par la suspicion indifférenciée, poison et invitation au mal : ici
N5865 Je peux faire sourire ce visage. Si tu en as le pouvoir, ne mise pas sur ton charme hypnotique ; offre gentillesse et tendresse : ici
N5864 Il aime être considéré ? Et alors ? Péchés mignons des vieillards. Chacun a droit à ses faiblesses, qui ne doivent pas être moquées : ici
N5863 Chacun s’efforce d’être ; considérer cela avec bienveillance, au lieu de tellement détester que ce désir agace : ici
N5862 Certains ne peuvent être autrement que rappelant à l’ordre. Une attitude permanente de réprimande ; une torture : ici
N5861 Comprendre les raisons de la brutalité… Une histoire, un pessimisme désabusé, l’absence d’un idéal quelconque : ici
N5860 Ne pas légèrement juger, suivant des critères extérieurs à une personne, lui imposant le carcan d’une systématique qui lui est exotique : ici
N5859 Visage fermé : Pourquoi, seul de ton espèce, t’intéresserais-tu à moi ? : ici
N5858 Sois tel que tu es, et que tu veux être. Ecartant les tragiques erreurs de l’homme fourvoyé : ici
N5857 Mépris : "L’étude ne fait que consommer un produit" : ici
N5856 Méchante manipulation, qui utilise les inconscients, les culpabilités : ici
N5855 Etre juste ? Ne pas culpabiliser, méchamment, celui qui ne l’est pas : ici
N5854 Pour les catholiques, non utilisateurs, le saint sperme. Jean-Paul II exhorte les femmes bosniaques violées à garder l’enfant éventuel : ici
N5853 Comprendre et aimer ; malgré la méchanceté ; sans que celle-ci puisse ternir l’amour, remplacé par le zèle de l’inquisiteur : ici
N5852 Sens de la liberté ? Il n’existe, réellement, que chez les êtres libres. Les autres rappellent, en tortionnaires, leurs incontestables rites : ici
N5851 Ce n’est pas un juste ; n’exige pas de lui des qualités qui lui sont complètement étrangères et étranges : ici
N5850 Une langue qui embellit, répare. Bénédiction : ici
N5849 J’aime les êtres perdus, comme les autres. Leur tragédie est attachante, la beauté de leur destin un enchantement : ici
N5848 Des êtres seuls ? Egayer leur solitude ; les en affranchir : ici
N5847 A la Bibliothèque nationale, une femme voilée admire ma lecture de la "Conférence des oiseaux", de Fakreddin el Attar : ici
N5846 Méthodes habituelles de l’exclusion, très stéréotypées : ici
N5845 Tu es horrifié par la sauvagerie islamiste ? N’oublie pas les pogroms, les exterminations nazies : ici
N5844 Vous vous connaissez à peine. Cet homme attend que tu dises quelque chose de gentil, et il fera de même… Sois immédiatement tendre : ici
N5843 Pas de logique de la préséance, comme si elle allait de soi ; au contraire, celle de la noblesse, du don de soi : ici
N5842 Ne rendre personne prisonnier de ses décisions. Au contraire, le vivifier, l’illuminer, de sa vraie liberté et latitude : ici
N5841 Tout ce qui est sordide détruit la vie, et fait désirer la mort : ici
N5840 Intoxiqué par Dieu ? Mais non !... Par l’idole : ici
N5839 Comment parles-tu de tes ennemis ? Ne manifeste pas une criminalité encore plus prononcée que la leur : ici
N5838 Nous ne pratiquons, nous, aucune médisance ; tandis que nos ennemis haineux, sans foi, sans bonté, sont atroces… : ici
N5837 Une acrobatie dérisoire : "Nous, nous sommes pleins d’amour ; mais ce n’est pas du tout le cas de nos adversaires"… : ici
N5836 Israël ? Une société dégénérée, qui cherche à se le cacher. Tellement de sujets de fierté, au milieu du cloaque de la non-reconnaissance : ici
N5835 Première page, angoissée, du Monde : "Peut-on encore sauver la planète" ? Dieu est mort… Mais qu’il nous sauve ! : ici
N5834 "Je ne m’intéresse pas beaucoup aux endroits…" : ici
N5833 Le génie ne justifie en rien le mépris des autres : ici
N5832 Quand on sait où l’on va, la vie est toute différente d’une errance. Mais qui est dans ce cas ? Surtout, des êtres qui font semblant : ici
N5831 Ne méprise pas la bêtise ; malgré elle, aime. Ne te considère pas agressé par elle : ici
N5830 Ne dis pas : "Cet être est conformiste". Regarde, avec plus d’attention, ce qu’il est vraiment. Il n’est pas "seulement" cela : ici
N5829 Nanni Moretti : Les gens ne sont sans doute pas meilleurs que les dirigeants. D’ailleurs, Berlusconi est italien : ici
N5828 Il t’appartient de vivre des attitudes nobles et belles ; plutôt que de déplorer quoi que ce soit, dans la facilité virulente, condamnante : ici
N5827 Exige tout de toi-même, et rien de personne : ici
N5826 S’il commet une faute, veux-tu qu’un être soit puni ? : ici
N5825 Nous sommes *kenim*. Affirmant bruyamment les mêmes certitudes que toi. Avec les mêmes désirs, la même nécessaire richesse : ici
N5824 Affirmation chronique de la bourgeoisie : Nous sommes *kenim*, convenables ; jouant, pleinement, le jeu bourgeois : ici
N5823 Dirigeants des Etats, dans le monde : Personne ne croit à ce que nous disons, mais nous faisons semblant de l’ignorer : ici
N5822 Des symétries douteuses, analogues à la haine, qui dévoilent un esprit désespérément primitif : ici
N5821 Piqûres d’épingle, du harcèlement permanent, personnel et collectif : Le meurtre, dans toute sa destruction désirée : ici
N5820 Sébastien Castellion, à Calvin, quand il a fait brûler Michel Servet : "Calvin, tu appelles hérétique celui qui ne pense pas comme :toi" : ici
N5819 Mettre chaque personne en sécurité dans les relations qu’elle connaît. Une volupté de connivence, de certitude : ici
N5818 Ne pas accueillir méchamment un désir d’intimité, humble et solitaire ; le reconnaître comme un appel à l’amitié : ici
N5817 Attitude spontanée de la tendresse : La reconnaissance de chacun, non abstraite. Le désir d’apprécier, d’admirer,d’encourager : ici
N5816 La reconnaissance de quelqu’un, premier don de soi : ici
N5815 Ne pas être dupe : une barbarie tend à faire oublier les autres. Quelle innocence, quelle vertu outrage chez les descendants des barbares ! : ici
N5814 Une personne n’est pas dans son état normal ? Reconnais-le. Ne lui reproche pas un comportement bizarre, d’exception : ici
N5813 Ne parle pas du non-amour; discrètement, vis ton amour. Ne ten pare pas, geai et paon arrogant : ici
N5812 Tu critiques l’islam violent ? On te dit islamophobe, commettant une faute très grave. Doublement : islamobiphobe. Seulement le meurtre : ici
N5811 Principe de vie : Simplement offrir de l’amitié, de la tendresse : ici
N5810 Une toute petite attention ? Elle touche beaucoup, infiniment ; elle change tout, dans l’appréciation de soi, de la vie : ici
N5809 Grande pitié de ceux qui dépendent, terriblement, du temps : ici
N5808 "Les valeurs de notre société…" : ici
N5807 Islam agressif, niant la manière de vivre des indigènes, dont les usages sont aberrants ; le voile, les droits prépondérants : ici
N5806 Hyménée, de Gogol : "Vous êtes un imposteur, monsieur". L’autre n’oublie pas l’invective, et l’offre, aussitôt, à quelqu’un d’autre… : ici
N5805 Jean-Louis Victor : "Vivre, un métier qui s’apprend" : ici
N5804 Qu’est-ce qu’un ministre ? Hugo révèle Ruy Blas, qui n’est apparemment pas noble, mais qui sait les mépriser, les apostropher : ici
N5803 Charles VI est fou ; les princes se partagent les dépouilles du royaume. Comme les Prétendants, celles de Pénélope : ici
N5802 Dieu est mort ? Je n’ai aucun sens à ma vie, me contentant d’errer, fétu de paille sans but, poussé par les vents distraits : ici
N5801 Quatre niveaux de compréhension. Le sens de la vie. Dans le mystère, le sens de la vie, la coïncidence. Et non l’absurde : ici
N5800 Trois sortes de mauvaisetés : ici
N5799 Démesurés, les Grecs ont fustigé la démesure, Hubris, source de tous les cataclysmes : ici
N5798 Seul l’être libre peut aimer la liberté d’autrui ; autrement, la haine implacable, qui cherche à détruire les originalités : ici
N5797 "Tes idées sont pour toi ; tu n’as pas le droit de les faire connaître". Autrement, une haine s’abat sur toi, pour te tuer : ici
N5796 Beaucoup de comportements s’expliquent par un grand sens de la servitude. Une auto-tyrannie qui doit se propager : ici
N5795 Israël, détruit dans sa quintessence par la haine qu’il provoque, et qui n’a plus la force d’aimer, d’apprécier autrui : ici
N5794 Des peuples entiers, des civilisations, qui ne connaissent que la rancune et la vengeance ; se détruisant, hors l’amour : ici
N5793 Une conception de soi, d’autrui ? Pas de rancune, pas de vengeance. Tout au contraire, la tendresse de l’amour : ici
N5792 Que tes qualités de comportement ne soient pas un reproche, une méchanceté voilée : ici
N5791 La sclérose va son chemin naturel : Ne rien changer, combattre la tentation perverse du meilleur, dans lequel la vérité sombre : ici
N5790 Ma niaiserie nie toujours la vérité ; je me vautre dans la propagande : ici
N5789 "Moi, je suis différent"… Si peu… : ici
N5788 Le scorpion et la grenouille : Tu tues ton adversaire, et tu meurs avec lui. Par exemple, Israël et Palestine : ici
N5787 Cela va bien ? Cela dépend beaucoup de nous… : ici


Retour à la page d'accueil : ici