H8566
Un homme affronte Yaacov, dans la nuit de Yabok. Il le provoque, se mesure à lui, constate qu’il ne peut le vaincre



H8566 Un homme affronte Yaacov, dans la nuit de Yabok. Il le provoque, se mesure a lui, constate qu’il ne peut le vaincre

Un homme affronte Yaacov, dans la nuit de Yabok. Il le provoque, se mesure à lui, constate qu’il ne peut le vaincre.



L’enjeu du combat ?



L’ange-dieu de Essav prétend qu’il s’appelle Israël.



Au matin, il reconnaît qu’il n’en est rien.



Que c’est Yaacov qui est Israël.



Midrach



Du fait qu’il reconnaît ce fait, Dieu donne à Yaacov le nom Israël.



Corrélativement, l’enseignement du Hida.






83


Essav, amputé de la dernière lettre de son nom, placée en tête du nom de Yaacov.



Essav s’appelait initialement Assouy.



Celui qui est fait.



Complet.



Fini.



Yaacov s’appelait initialement Ekev.



Celui qui est suspendu au talon.



Il était suspendu au talon de Essav.



Yaacov a pris le *yod* de Assouy.



Il l’a incorporé à son propre nom.



Le nom de Assouy est devenu Essav.



Et Ekev est devenu Yaacov.



( ; Rabi Haïm Yossef David Azoulai )




Essav, amenuisé.



Yaacov, complété.



D’où la vindicte de Essav, dépossédé d’une partie essentielle de soi.



Essav a beaucoup perdu.



En prétendant qu’il avait tout gagné.



Il a voulu se substituer à Israël.



Son être essentiel en a été mutilé.

Retour à la page d'accueil : ici