H8481
Auguste Blanqui : Ni dieu ni maître. La version israélienne



H8481 Auguste Blanqui : Ni dieu ni maitre. La version israelienne

Auguste Blanqui : Ni dieu ni maître. La version israélienne.



Pas de prophètes.



Pas de vertu.



Pas de morale.



Seulement le ricanement, le cynisme.



Le refus de toute règle.



Seulement mon désir.



Ma soif de l’argent.



De ma puissance.



Après la Haskala, l’absence de l’intelligence.



Un petit pays résidu.



L’addition des dépravations de l’univers.



Contentes de leur prépondérance corrompue.

Retour à la page d'accueil : ici