H8312
Quand Dieu a fécondé Marie, restée intacte malgré ses assauts, est-il demeuré vierge, sans faute ? Ou marqué par le péché originel ?



H8312 Quand Dieu a feconde Marie, restee intacte malgre ses assauts, est-il demeure vierge, sans faute ? Ou marque par le peche originel ?

Quand Dieu a fécondé Marie, restée intacte malgré ses assauts, est-il demeuré vierge, sans faute ? Ou marqué par le péché originel ?.



Est-il resté le même, dans cet univers qu’il venait de créer ?



S’est-il au contraire délabré comme son cousin Zeus, qui avait si mal tourné ?



Ennemi de l’union physique, il a fécondé, sans la toucher, la petite judéenne, Marie, fiancée pourtant à Joseph, qui n’était pas du tout vieux et malingre comme le montrent les tableaux des peintres mal informés.



Mais lui, est-il resté, comme elle, vierge d’une émouvante virginité ?



Ou bien s’est-il souillé de la faute indélébile de l’originel péché ?



Une enquête est nécessaire, pour établir irréfutablement l’intégrité charnelle du dieu invisible et surpuissant.



Si ce n’était pas le cas, que deviendraient les théologies primaires des théologiens chrétiens ?



Et comment se serait racornie l’immense vertus de Dieu ?

Retour à la page d'accueil : ici