H8075
J’écris un texte, qui contient une dizaine de vérités importantes, sur le déclin et le changement en Israël. On ne retient qu’un détail



H8075 J’ecris un texte, qui contient une dizaine de verites importantes, sur le declin et le changement en Israel. On ne retient qu’un detail

J’écris un texte, qui contient une dizaine de vérités importantes, essentielles, vitales, sur le déclin et la survie d’Israël , en piteux état.



On ne retient qu’un détail sans importance.



Une amie d’enfance m’écrit, quand je lui envoie ce texte.



Mon texte ?



H8068



Delphine Horvilleur s’intéresse, sur Akadem, au sujet : "Pourquoi les Juifs sont insupportables". Je réponds, plus positivement



Quelques nouveautés précieuses, dans la décadence mortelle d’Israël.



Ne pas être buté, sur aucun sujet.



Racisme ethnocentrique, qui caractérise le peuple.



Odieux patriarcat, qui utilise sans pitié les femmes méprisées.



Tout le mal que nous avons fait, et que nous faisons aux Palestiniens, dans un brutal, sauvage, dramatique égoïsme aux nombreuses victimes, chez eux et chez nous.



Habitude tragique de ne considérer les êtres que comme des ennemis ou des alliés.



Instrumentalisation de toute chose.



Tu es mon instrument, grâce auquel je cherche à vivre ma vantardise, mon narcissisme, mon mépris de tous.



Mon immense orgueil, vestige d’une histoire d’ailleurs jamais brillante.



Mécanisme sordide : Quelqu’un qui nous aime est forcément, d’une manière ou d’une autre, lié aux Juifs.



Une enquête, avant toute hospitalité.



Au contraire, dans l’Odyssée, on accueille quiconque.



Même s’il s’agit, pour beaucoup, de la vertu d’Homère, qui voisine avec beaucoup de sang.



Marcel Conche



Cruauté des dieux, plus que des hommes.



Ils provoquent la guerre de Troie, parce que ni Héra ni Athéna n’ont reçu le titre envié de Miss Olympe, au Téléthon du moment.



Mais Homère est tout de même clair.



Ulysse est gentiment accueilli, inconditionnellement, par le porcher Eumée, et par Nausicaa, fillette de quinze ans, qui lui fait goûter l’hospitalité des Phéaciens.



Sans poser de questions.



En Israël, on est plus soupçonneux.



On fait une enquête avant d’aider quelqu’un.



Une attitude d’élus par un calife obtus, primitif, que l’on appelle Dieu.



Oui, hénothéistes et monolâtres.



Je n’ai pas besoin d’être vertueux, puisque je suis apprécié dans son harem, où je suis son seul objet de plaisir.



Je ne saurais jamais connaître de rivale.



Je n’ai pas besoin d’aimer.



Le mépris et la haine me suffisent largement.



Je n’ai pas besoin de jamais reconnaître des qualités splendides chez les êtres humains.



Tehilim 96



"Tous les dieux des peuples sont des idoles."



Une lutte acharnée, dans laquelle je me contente de défendre mes intérêts.



Confirmant l’œuvre de Maurice Joly, "les Protocoles des sages de Sion", quand il évoquait, contre Napoléon III, le "dialogue de Montesquieu et Machiavel aux enfers".



Ils sont rapaces, veulent asservir le monde.



Dans un goyish Weltanschauung que Dieu approuve en tout.



Kant



"Les Juifs sont tous fripons, bandits, parasites. Ils n’ont rien apporté au monde. Je leur suggère l’auto-euthanasie".



Marx écrit :



"Le seul dieu des Juifs, c’est l’argent."



En vérité, plutôt le besoin d’avoir toujours raison, de ce sentir légitimement privilégié, qui joue le rôle d’un dieu-prétexte.



Des rabbins incultes, éloignés de toute vie.



En général corrompus jusqu’à la moelle, comme les dirigeants d’Israël.



La sainteté que Dieu demande, dans la Tora, absente.



"Toutes les familles de la terre seront bénies par toi ?"



Une notion absolument inconnue chez mon amie.



Quand le dieu déraille, qu’il est dérangé, obsessionnellement névrosé, et qu’il ne faut pas lui prêter attention.



Des partisans, qui stigmatisent sévèrement les défauts des autres.



Sans se soucier de vivre la moindre vertu.



Les grandes questions abordées, mon amie ne les perçoit même pas.



Mais elle souligne qu’une femme dont je parle dans mon texte, accessoirement, est mondaine, qu’elle apprécie beaucoup la télévision et les médias.



C’est effectivement gravissime…



Cela, c’est l’essentiel.



Une médiocre jalousie de femme, qui empêche d’apprécier une lumière rarissime qui est apportée, dans le cloaque de la vie juive.



L’encouragement, non perçu.



Une vraie voie.



Non la lutte contre les autopsies, ou pour le parasitisme financièrement entretenu pour ceux qui sont censés "étudier", et qui n’en sont ni désireux, ni capables.



Qui ne doivent rien à la société, puisqu’ils sont les eunuques de Dieu.



Avec, n’est-ce pas, leurs "droits imprescriptibles", suivant le verbiage ampoulé d’Israël



Ce n’est pas la peine de parler en "prophète de bon sens", quand les vices sont à ce point installés.



Plus exactement, ne crois pas que tu puisses si facilement être entendu par quiconque.



Rabi Méir, dans Yoma 86



"Grand est le repentir. Si un seul se repent, Dieu lui pardonne, ainsi qu’à l’univers entier."



Ne crois pas si facilement qu’un peuple à ce point endommagé, dénaturé, puisse recevoir un enseignement quelconque.



Même si c’est de sa vie qu’il s’agit.



Il ne s’en soucie guère…

Retour à la page d'accueil : ici