H8072
Une Michna anonyme ? Elle provient, incontestable, de Rabi Méir. Et de l’enseignement de son maître, Elicha



H8072 Une Michna anonyme ? Elle provient, incontestable, de Rabi Meir. Et de l’enseignement de son maitre, Elicha

Une Michna anonyme ? Elle provient, incontestable, de Rabi Méir. Et de l’enseignement de son maître, Elicha.



Elicha a subi une épreuve douloureuse.



Dans le Pardès, il a vu Metatron assis sur le trône de Dieu.



Metatron, le chef des anges.



Angoissé, Elicha s’est écrié :



"Y aurait-il, à Dieu ne plaise, deux pouvoirs ?"



Dans la douleur, cette question.



Ne voulant surtout pas répondre par l’affirmative.



Dieu seul est souverain.



Non Metatron.



Mais Elicha a changé de vie.



Il a quitté l’univers standardisé des commandements.



Il a souffert…



Pourtant, il a légué à Israël l’essentiel.



Une Michna anonyme ? Elle provient, incontestable, de Rabi Méir.



Un enseignement incontestable.



Précieusement accueilli par les sages.



Par Rabi Yehouda ha kadoch, l’élève de Rabi Méir, qui a écrit la Michna.



Ne pas récuser, à coup de conciles excommunicateurs.



Accueillir, avec ferveur, l’enseignement du plus grand, Elicha.

Retour à la page d'accueil : ici